Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Articles avec #graines de culture catégorie

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

Notre passion parfois inconditionnelle ne nous épargne pas de gestes maladroits , malvenus , ou inappropriés mais  toujours mal vécus par nos belles .

Par manque de surveillance une plante peut être soumise aux rayons de soleil .et nous verrons apparaître

des brulures qui se manifesteront par des tâches brunes puis sèches et décolorées .

ces brulures affaiblissent la plante il n'y a aucun moyens de pallier aux conséquences, la feuille sera supprimée et on veillera à déplacer la plante afin que cela ne se reproduise pas .

la plante doit toujours recevoir les rayons du soleil au travers d'un voile .

 

Les feuilles plissées  en accordéon sont le résultat d'un manque d'humidité seul moyen pour la plante de nous le communiquer.

Il peut s'agir d'un manque d'arrosage , ou d'une trop forte chaleur , vérifiez que la plante n'a pas besoin d'être arrosée, un doigt dans le compost devrait vous en donner l'indication.

Placez des coupelles remplies d'eau autour de la plante pour augmenter l'humidité ambiante , et pratiquez un arrosage en fonction des besoins de la plante . soupesez votre pot, un pot léger à besoin d'eau .

Les gestes maladroits

Les pesticides peuvent avoir des effets néfastes qui se traduisent par des feuilles rabougries , toujours les utiliser sur une petite surface avant pour voir la réaction de la plante .

Si l'on fait le choix de se servir d'aérosol on doit garder à l’esprit que le gaz projeté est très froid si l'on ne veut pas se retrouver devant des fleurs qui se recroquevillent et sèchent comme le montre l'image ci dessus on gardera une distance d'au moins 20cm  . et on ne pratiquera aucune  projection sur les fleurs .

Toutes ces mesures de précautions appliquées à bon escient devraient nous éviter bien des déconvenues .

On se retrouve très vite avec la visite du 13ème Salon d'Orchidées à l'Abbaye de Fontfroide

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La fleur de l'orchidée est sans conteste la partie la plus attrayante de la plante .

Sa structure semble très complexe,mais toutes répondent au même schéma de base .

 

 

Ce qui frappe d'abord c'est qu'elles ne sont pas radialement symétrique 

Les fleurs des orchidées sont des fleurs zygomorphes avec une symétrie bilatérale ce qui indique que le côté gauche et le côté droit sont identique .

mais cela implique aussi que la partie supérieure est différente de la partie inférieure. Elles ne peuvent être divisées qu'en deux parties égales et cela sur le plan vertical

 

Il est extrêmement rare de voir apparaître à la place d'une fleur normale une fleur radiale appelée pélorie .

Dans ce cas la fleur  pour des raisons x, abandonne sa symétrie latérale pour retrouver une symétrie radiale , on impute cela à trop de manipulations génétiques .

 

les deux pétales latéraux sont identiques au labelle 

l’anthèse  est la période pendant lequel la fleur est complètement ouverte et fonctionnelle . le début de l’anthèse est spectaculaire et peut être séquentielle

début de l’anthèse

 la résupination  le labelle de la majorité des orchidées est dirigé vers le bas, mais cette orientation n'intervient qu'à la suite d'un processus typiques des orchidées appelé résupination.

 lorsque la fleur est sous forme de bouton le labelle est en position haute, à l'épanouissement s'en suit une rotation du pédicelle de 180° plaçant le labelle en position normale basse ,  ventrale .

Tant de complexité et de performance appelle au grand respect et à l'admiration chaque floraison est une leçon de vie .

Merci de votre fidélité à très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La croissance des orchidées 

La tige ou axe de croissance des orchidées subit diverses modifications et forge ainsi leur mode de croissance.

La tige  des orchidées monopodiales est de longueur variable et se développe indéfiniment . Les fleurs apparaissent latéralement à l'aisselle des feuilles .                                 

Phalaenopsis, vanda trudelia orchidées monopodiale 

Dendrobium nobile 

Orchidée sympodiale 

Orchidée sympodiale 

Les orchidées sympodiales ont une pousse qui croit horizontalement , dans ou à la surface du substrat.

Pendant le cycle végétatif , le rhizome se redresse et forme une tige érigée verticalement , la nouvelle pousse se développe alors à partir de la base de l'ancienne pousse constituant peu à peu une sympode résultant des cycles végétatifs successifs .

les fleurs des orchidées naissent à l'apex de la tige ( sommet ) , soit latéralement le long ou à la bas de la tige , ou bien sur le rhizome  

Sobralia fimbrita

Les pseudobulbes revêtent des formes diverses suivant l'espèce , ronds ovales cylindriques 

                                            merci de votre fidélité

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Vouloir comprende c'est avoir fait la moitié du chemin
Apprivoiser les termes botaniques

En pénétrant au plus près des orchidées , on se trouve parfois confronté à des termes spécifiques qui ne sont pas dans notre langage courant , quelques uns d'entre eux utilisés  pour les décrire peuvent nous paraître difficile .

 

quelques éclaircissements seront peut -être nécessaire pour en parler plus librement et faire en sorte de les apprivoiser 

Le système racinaire : on parle souvent de racines pubescentes , qui s'explique par le fait que celles -ci soient recouverte

d'un duvet de poils fins et courts.

le velamen : tissu blanchâtre  sorte de voile qui entoure les racines, formé de cellules mortes qui telle une éponge a la capacité de stocker rapidement l'humidité et les éléments nutritifs.

Seules les cellules terminales sont vivantes et leur couleur verte atteste de la présence de la chlorophylle dans les racines .

La plante accroît ainsi ses capacités de photosynthèse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

racines adventives : qui prennent naissance sur les tiges soit aux nœuds ou entre les nœuds de façon inhabituelle exemple :

 

racines aériennes : désigne toute racine poussant à l'air libre , et ne manifestant aucun désir de s'implanter dans le substrat .

Ceci pour répondre à cette question souvent récurrente en atelier de rempotage 

Faut il enfermer dans le pot toutes les racines ? laissons leur une certaine liberté de mouvement . 

 

 

spectacle pour le moins merveilleux , difficile de s'en lasser , je vous retrouve très vite .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

  Pour effeuiller une marguerite même si la litanie  des " un peu , beaucoup  etc " n'est pas énoncée à haute voie il suffit de tirer sur les pétales en les extirpant de la corolle, qu'il y en ait 20  30 ou 40 ce sont tous des pétales.

Parler d'une orchidée et la décrire n'est pas toujours facile , d'autant que leurs apparences sont extrêmement variables et parfois très éloignées de notre imaginaire.  Et pourtant il faut se rendre à l'évidence elles sont bien inscrites dans cette grande famille qui compte plus de 30000 espèces .

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mieux comprendre on dira que la forme de la fleur est une belle trilogie

La fleur de l'orchidée est toujours composée de trois pétales et trois sépales dont la disposition est étrangement singulière .

Si l'on relie chacune des extrémités des sépales d'une part et des pétales d'autre part on obtient deux triangles inversés et superposés .

OK  je ne suis pas experte en tracé avec la souris il va falloir être indulgent

Une fois le tracé effectuer il suffit de poser les noms au bon endroit

Une fois le tracé effectuer il suffit de poser les noms au bon endroit

Savoir : déshabiller une orchidée

Plus facile ainsi de mémoriser les pièces florales qui constituent la structure de la fleur et d'en parler avec aisance .

les sépales se situent sur la partie la plus extérieure de la fleur, de taille variable ils peuvent parfois être plus important que les pétales. Le sépale dorsal se distingue souvent par une irrégularité de forme par apport aux sépales  latéraux.

 

Les pétales se situent en avant des sépales. le pétale central est très différent des deux autres , sa forme,ses coloris,sa taille,ainsi que son emplacement sous les organes reproducteurs ne sont pas l'effet du hasard appelé labelle il est  la pièce de cette structure florale la plus attractive rivalisant d'ingéniosité, entièrement conçu pour attirer les pollinisateurs  il est l'élément phare  l'élément majeur

On sait instinctivement que l'on est en face d'une orchidée même si l'on ne sait pas toujours dire pourquoi

mettre en évidence qu'il existe au centre de la fleur, au niveau du point d'attache des deux pétales latéraux , , une partie allongée dure qui se dirige vers l'avant que l'on appelle gynostème ou colonne c'est être en mesure de certifier que l'on est bien en présence d'une orchidée

Savoir : déshabiller une orchidée
Le paphiopedilum a modifié son labelle en forme de poche afin de retenir sans les blesser les insectes pollinisateurs

Le paphiopedilum a modifié son labelle en forme de poche afin de retenir sans les blesser les insectes pollinisateurs

Savoir : déshabiller une orchidée

Chez miltonia clowesii les pétales latéraux sont en pointe et le labelle prend une forme de violon

Savoir : déshabiller une orchidée
Savoir : déshabiller une orchidée
Avant de quitter la page un dernier petit regard sur l'infiment intime  photos J B bonne visite   Daphnie

Avant de quitter la page un dernier petit regard sur l'infiment intime photos J B bonne visite Daphnie

Savoir : déshabiller une orchidée

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

Le keiki est le produit naturel d'une plante , en quelque sorte son bébé il apparait souvent sur des  hampes florales de phalaenopsis, un des bourgeons porteur de fleurs se transforme génétiquement en jeune plant .

Cette métamorphose n'indique pas toujours le résultat d'une culture bien menée .

On sait que les plantes ont en mémoire des cellules pour assurer la pérennité de l'espèce, en particulier chez les hybrides.

Celles-ci au moindre signal de danger vont se mettre en éveil et produire une nouvelle plante ( keiki ) signant ainsi une assurance de survie .

 

Les situations de stress peuvent être variables , négligences dans les arrosages, expositions au courant d'air, températures inappropriées       

le keiki doit avoir au moins trois feuilles et deux ou trois racines longues d'une dizaine de centimètre en dessous de ces proportions la séparation d'avec la plante est risquée, les suites d'une bonne reprise peuvent être compromise.

merci à Joëlle pour le prêt de son image

merci à Joëlle pour le prêt de son image

Ce keiki est un bon sujet  en parfaite santé prêt pour la grande aventure .

Pour cela on aura besoin : d'un bon cutter , d'alcool ménager,

d'un petit pot style faisselle ,de bille d'argile , de sphaigne , de petit tuteurs

                                          

Savoir prélever des keikis

L'opération est simple elle consiste a  séparer le petit plant de la plante mère en le sectionnant avec le cutter au préalable passé à l'alcool , 2cm au dessus et 2cm en dessous de l'émergence du bourgeon .

Positionner le dans votre pot rempli de billes d'argile et sphaigne  réhydratée en plaçant délicatement les racines et la partie inférieure  sectionnée de la tige et maintenez le bien à l'aide des petits tuteurs .prenez garde de ne pas trop enfoncer le collet de la plante au risque de la voir pourrir.

Gardez la sphaigne toujours humide et attendez la reprise d'une croissance alors seulement vous pourrez commencer à lui apporter arrosage et engrais .

Savoir prélever des keikis

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée

Supprimez les fleurs fanées

Dans cet état de fanaison elles dégagent un gaz l'éthylène qui se répand dans l'atmosphère et accélère le flétrissement des autres fleurs.

A l'aide de votre pouce et de l'index pincez la fleur et son pédoncule au ras de la tige florale et supprimez le , vous stimulerez ainsi l'épanouissement des boutons et peut-être l'apparition de nouveaux. Prenez garde à ne pas couper la tige.

Evitez de toucher les fleurs on les dit susceptibles mais en réalité elles se réservent aux caresses de leurs pollinisateurs. Pour vos soins manipulez le pot avec précaution.

 

Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée

Les clés de la réussite

Après la floraison ces besoins vont être réduits, faites lui observer une période de repos de 3 à 4 semaines. Pendant ce laps de temps  vous vous contenterez de la vaporiser ,  ensuite reprenez normalement arrosage et fertilisation.

Cette opération est essentielle  pour le refleurissement

Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée
Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée

Pour les phalaenopsis la question est souvent posée que dois je faire avec la tige .

Si celle-ci est encore verte repérez les bourgeons sur la tige et coupez au dessus du troisième .Vous aurez sans doute un nouveau départ porteur de boutons floraux  ce qui n'empêchera pas la plante de fournir une nouvelle hampe  exemple  ci dessus .

Opération triplement gagnante

Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée

Induire une autre floraison

C'est l'instinct de survie qui fait fleurir et fructifier les végétaux les mettre en situation de stress induit une nouvelle floraison, pour les orchidées un choc thermique en est souvent la clé.

Nos intérieurs en hiver ont souvent des températures assez régulières il va falloir leur trouver un espace frais lumineux entre 10° et 15° et les y laisser pendant une bonne quinzaine . Ensuite replacée dans un endroit douillet 20° 23° devrait déclencher la mise en place de hampes florales .

Si vous les installez l'été au jardin vous attendrez en automne ce passage obligatoire de fraîcheur avant de les rentrer . Si vous le ratez vous risquez de ne pas avoir de floraison .

 

Savoir : Comment prolonger et faire refleurir une orchidée

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

L'entretien comprend le nettoyage des feuilles, le tuteurage.

La lumière est un facteur véritable pour l'épanouissement de notre orchidée .

Dépoussiérez de temps à autres 1 fois par mois les feuilles dessus et dessous à l'aide d'un chiffon doux humecté, une éponge réservée à cet effet, ou d'un disque démaquillant.

Employez pour cela de l'eau de pluie ou une eau douce, débarrassée ainsi des impuretés de l'air et d'éventuelles traces de calcaire les feuilles reprendront un bel aspect et absorberont avec d'autant plus d'aisance un maximum de lumière énergie indispensable à leur photosynthèse.

Vous pouvez profitez de ce toilettage pour en faire un soin préventif

Ajoutez : 2/3 d'alcool ménager à votre eau pour dissuader d'éventuels parasites

ou un mélange de bière alcoolisée et eau à part égale , ( insectifuge préventif )

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Le tuteurage peut s’avérer très utile notamment pour certaines orchidées qui ont des hampes florales très fournies en fleurons et donc lourdes .

Les cymbidium en sont le parfait exemple. Il est recommandé de mettre en place le tuteur dés le démarrage des hampes en laissant la partie supérieure de la hampe libre pour qu'elle garde son air naturel.

Ne serrez pas trop fort les hampes sur le tuteur le lien doit pouvoir coulisser et s'ajuster au fur et à mesure que la hampe grandi .

 

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Que choisir ? une fin tuteur en bambou est suffisant il sera plus facile à introduire dans le support de culture sans abimer les racines et pour l'esthétique restera discret.

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Les orchidées fleurissent souvent de longs mois à l'exemple des phalaenopsis leur support de culture ne leur apporte pas une nourriture suffisament substancielle, il faudra donc  veiller à faire des apports d'engrais, pour cela plusieurs options.

Adoptez celle qui convient le mieux à votre rythme de vie.

Fixez vous une date 1 fois par mois exp 1er, 15,  ou 30 du mois ainsi vous serez assurée de ne pas oublier. ceci est valable pour toutes les orchidées qui n'ont pas besoin de période de repos comme les vanda ou phalaenopsis.

N'apportez jamais de l'engrais sur un compost sec prenez le temps de le mouiller auparavant afin de ne pas endommager les racines

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Si vous optez pour l'apport d'engrais par pulvérisations  quotidiennes sur l'ensemble de la plante , bien entendu hormis les fleurs , pensez a bien pulvériser le dessous des feuilles, la solution doit atteindre (les stomates ) petites glandes invisibles composées de cellules qui servent aux différents échanges de la plante ) sous l'effet de la brumisation celles ci s'ouvriront et permettront à la plante d'absorber la  dose d'engrais qui devra être trés diluée afin de ne pas causer de brulures .

Divisez par 5 la dose d'engrais inscrite sur le flacon.

Respecter bien les périodes de repos en tenant bien compte des exigences de chaque espèce

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Le choix des fertilisants est primordial il doit couvrir les besoins de la plante en totalité et se dispenser au bon moment.

Lisez attentivement les étiquettes

Pour ma part étant située en Languedoc donc soumise à des températures estivales hautes et parfois de longue durée j'utilise de juin à août un engrais  " plantes vertes " équilibré en NPK 10.10.10 , contenant également des oligoéléments, ainsi les nouvelles pousses , feuilles pseudo bulbes, cannes, auront un précieux soutien.

   POUR RAPPEL N pour azote , P pour phosphore,  K pour potassium

Puis en automne fin septembre ou début octobre si les températures restent chaudes,  je reprend un engrais orchidée de type 20.20.20

Assurez vous dans la composition de votre engrais de la présence d' oligoéléments ils sont indispensables et jouent un rôle déterminant dans les échanges au sein de la plante.

Notez la présence de MG magnésium,  CA calcium S Souffre.

Respectez bien les périodes de repos de votre orchidée la floraison n'en sera que plus belle et ne donnez jamais une dose de fertilisant à une orchidée en détresse vous devrez en premier lieu en déterminer la cause.

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation
Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Les orchidées ont l'habitude de vivre en se contentant de prélever et d'absorber l'humidité de l'air .

Arrosez les avec parcimonie et adaptez l'arrosage aux besoins de chaque espèce, à la température et à l'hygrométrie de la piéce où elles sont installées. La fréquence est variable.

Observez à travers la paroi transparente de votre pot , s'il y a de la condensation c'est que l'humidité est suffisante . Si vous avez un doute enfoncez un doigt dans le compost il vous éclairera sur la conduite à tenir.  Vous pouvez également le soupeser un pot leger contient un compost sec

Si votre doute persistait attendez encore un jour ou deux  les orchidées sont résistantes, elles meurent bien plus souvent d'un excés d'eau que de soif.

Adoptez la méthode qui vous convient le mieux, bains ou arrosage par dessus le pot dans un cas comme dans l'autre laissez  au compost le temps de bien s'imbiber , ensuite celui de bien s'essorer avant de le reposer dans son endroit, l'eau ne doit pas stagner sous le pot, les racines pourriraient rapidement.

Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Les orchidées épiphytes à racines nues comme par exp: les vanda, les ascocenda  sont parfois déposées dans un grand vase transparent. 

Remplissez le  d'eau 1 fois par semaine en prenant soin 1/ 2 de rajouter quelques gouttes d'engrais.

Laissez aux racines le temps de bien s'hydrater (12h) si possible,  ensuite  videz le et répéter l'opération régulièrement .

Vaprisez quotidienement les orchidées cultivées sur support de liège vous pouvez ajouter à l'eau quelques gouttes d'engrais

Zigopetalum   psichopsis oncidium papillo

Zigopetalum psichopsis oncidium papillo

Les orchidées comme les zigopetalum ou l'oncidium papillo appelé aussi psychopsis n'apprécient pas que leur support de culture , le coeur de la plante, ou les jeunes pousses soit mouillé ..

Ne les arrosez donc jamais sur le dessus mais déposez leur pot sur lit de billes d'arglie toujours mouillé , l'humidité remontera par capillarité.

Le bon choix : eau de pluie ? eau du robinet ? eau douce en bouteille?

L'Eau de pluie a inconstestablement  la primeur mais il n'est pas toujours facile d'en disposer à volonté surtout si l'on a une collection devenue importante .

 L'Eau du robinet est  tout à fait convenable, laissez reposer un moment avant de l'utiliser,  parfois très calcaire il faudra ajouter alors quelques gouttes de jus de citron .

 l'Eau douce en bouteille si l'on  ne possède que quelques orchidées peut s'envisager, Volvic pour son taux de PH

Si vous possédez un aquarium vous pouvez utiiliser l'eau, riche en oligoéléments elle se révélera être une nourriture non négligable .

Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog