Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées,leur culture,les fleurs en général, cactées,tropicales

Publié le par daphnie
Publié dans : #orchidées

Le mois de décembre est celui des récompenses chacune d'entre nous cultivées par vos soins vous offrons ce cadeau.   "Une superbe floraison"

C'est le mois où le chauffage artificiel  est utilisé tous les jours et provoque à l'intérieur une grande sécheresse de l'air, afin de lutter contre ce manque d'humidité il existe des moyens simples.
En serre il est bon d'arroser le sol, en appartement pas si simple mais en faisant appel à des gestes qui associent décor et créativité l'éfficacité  se fait vite ressentir et on arrive à de bons résultats.

















Les options sont multiples et restent libres du choix du contenant .

dommage que la photo ne montre pas l'eau qui coule sur les pierres de la fontaine.

Prenez particulièrement soin de nos pseudobulbes il ne doivent pas se rider , mais comprenez bien que les pulvérisations devront être faites avec une eau à température ambiante . Si la température extérieure baisse trop ralentissez les arrosages.

 Les Cymbidiums: Température  environ 15° plus  haute ou plus basse elle elle fait jaunir nos boutons qui finissent par tomber.
Les Paphiopédilum: si nous sommes déjà en boutons ou en fleur maintenir le substrat légèrement humide.

En règle générale nous avons besoin d'humidité ambiante d'une bonne lumière d'appoint , les jours sont courts, la luminosité faible, certains d'entre nous demandent de la fraîcheur pour donner leur belle floraison .
Dendrobium nobile ,    Coelogine cristata .

      
                                            Rencontres florales

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Plaisir du jour

Cet été sur la terrasse j'ai pris tout mon temps à m'étirer dans le sens de la hauteur. j'ai du gagner 6 ou 7 centimètres.
Placée un peu à l'écart j'ai été oubliée dans les arrosages .

On a bien failli me faire mourir de soif  et çà en Provence comme dirait Pagnol c'est quelque chose qui ne s'oublie pas, aussi j'ai décidé de" zapper "ma floraison estivale.

Heureusement aujourd'hui les choses sont rentrées dans l'ordre, en jouant ma carte
 " Caprice de star " je suis devenue l'objet d'attentions particulières. Les questions et réflexions fusent de toutes parts :

Comment se peut-il que cette cactée soit fleurie en cette saison ?  c'est bizarre quand même ! ! !     


Image DaphnieEn retardand ma floraison j'ai bien réussi mon coup naturellement je suis la vedette et çà j'adore!   
Avouez que c'est une bien jolie vengeance, et une belle façon de rétablir l'équilibre.

Pour peu qu'on sache la contempler, et l'écouter la nature nous donne de belles surprises , des joies renouvelées, elle est source de bonheur et de sérénité. 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Généralité

On dénombre parmi nous une quarantaine d'espèces épiphytes ou lithophytes provenant d'Amérique latine
( Andes, Mexique, Amérique centrale, Pérou, Bolivie de même que les îles occidentales )

D'un genre assez peu connu, nous plaisons particulièrement aux amateurs en quête d'origninalité, nous sommes appréciées pour nos différents parfums qui vont de la cannelle pour Lycaste cruenta, à la pomme mûre pour Lycaste cliata , et notre floraison de longues durée peut s'étaler suivant les variétés de 4 à 8 semaines.

Nos fleurs sont pollinisées par des abeilles et papillons diurnes et dans le cas des Lycastes à parfum nocturne, par des papillons de nuit à la recherche de nectar.

Pour la petite histoire , je porte le nom de Lycaste fille de Prianos roi de Troie .
Je suis la fleur nationale du Guatemala.

Image Daphnie Lycaste Skinnerï   ou Lycaste Virginalis  " nonne blanche"          collection Serre du Sénat

Henry Oakelay saisit en peu de mot le puissant élan naturel des orchidées pour survivre et se reproduire, lorsqu'il parle  d'une rencontre dans les nuages et les brouillards de la Sierra de las Minas au Guatemala avec une gousse de Lycaste Skinnerïi
" La tapotant alors qu'elle pendait d'un arbre, les graines ne tombèrent pas sur le sol mais restèrent suspendues à la brume, toujours en mouvement en attendant d'être transportées par la prochaine brise vers un rendez-vous avec un champignon symbiotique."

La course vers la poursuite du cycle de la vie avait commencé.

        Image Daphnie                                                  Lycaste collection Serre du sénat

Minuscules et dépouvues de réserves nutritives, les graines d'orchidées semblent mal préparées pour affronter la vie et pourtant il exsiste dans ces fines poussières autant de variété,  que dans les fleurs qui en sont issues
A venir : Lycaste lasioglossa x skinnerïi

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Je suis généralement connue sous le nom "d'orchidée bijou", car je suis le plus souvent cultivée pour mon feuillage d'un vert bronzé velouté , avec des nervures rouges cuivrées, ou argentées.
 
Image Daphnie

Si vous dirigez une lampe électrique sur mes feuilles la nuit , vous les verrez scintiller, vous obtiendrez le même résultat en laissant quelques rayons de soleil venir jusqu'à moi, avec cependant un zeste de modération car je suis une plante de mi-ombre et trop de lumière décolore mes feuilles. 
                                           
 Je suis une plante terrestre . Vous me rencontrerez en Inde,en Chine où je pousse sur les rochers moussus près de l'eau, également en Malaisie et en Birmanie.
Mes fleurs sortent du centre des pousses arrivées à maturité, sur une hampe dressée, blanches tachetées de jaunes.


Mes exigences : j'ai besoin d'un environnement chaud la température ne doit pas descendre en dessous de 15° ce qui permet de maintenir une coloration plus intense de mes nervures.
Attention à l'excès d'humidité mais racines y sont sensibles et ont tendance à se putréfier.
Je me multiplie très facilement: il suffit de couper des tronçons de mes tiges comportant 3 ou 4 feuilles et de les replanter dans de la tourbe, les premières racines apparaissent rapidement.
Voir éclore ces secrétes splendeurs qui séduisent les amateurs de la nature  est une véritable récompense
                                                           

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Plaisir du jour
Dahlia impérial, Arborera impérialis, ou Dahlia bambou.                     Image Daphnie

De par ma vigueur et mon exubérance exotique je suis une plante spectaculaire , et j'offre en cette période de "disette florale" une superbe floraison.
Je ne crains pas le gel ma végétation luxuriante disparaît aux premiers frimas pour réapparaître au printemps.

 
je peux atteindre facilement 2 à 4 mètres de haut , mes boutons floreaux se forment à la cîme de mes branches , il est donc normal que je préfère les endroits abrités des grands vents pour les protéger..

 De préférence mon exposition :  mi-ombre à plein soleil suivant les conditions climatiques, avec des arrosages copieux , voici le résultat final .

 
Je suis très fier de moi, j'attire  en cette saison automnale quelques abeilles venues  tardivement certes , récolter un peu de nectar.

Voir éclore ces splendeurs de la nature restera toujours pour les passionnés un bel événement

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Synonyme :Tetramicra bicolor, Leptotes glaucophylla

Je fus découverte en 1831 par Arnold Harrison dans la Serra dos Orgâos près de Rio de janeiro.
Un peu plus tard Georges Gardner adressa quelques spécimens en Angleterre, et l'un d'eux fleurit pour la première fois en 1839.

Je suis originaire de l'Etat de Minas Gerais au Brésil, de par ma taille on me qualifie volontiers de naine, je produis de très belles fleurs entre l'automne et l'hiver.
D'ailleurs en ce moment je prépare ma future floraison, je vais tout faire pour tenir mes promesses , pourvu qu' un gastéropode ne soit pas à proximité et ne s'offre un" petit déj" nocturne ! !

Image Daphnie

Je vis en moyenne altitude entre 500 et 1000 mètres,  je pousse dans les arbres des forêts ombrophiles toujours humides, on me rencontre aussi bien au Brésil que dans les forêts tropicales humides et denses du Paraguay et de l'Argentine.

Pour la petite histoire les Brésiliens font sécher mes capsules et parfument leurs glaces et autres desserts avec les graines qui ont une saveur proche de celle de la vanille.

Mes exigences: je préfère les endroits ombrés, une ambiance tempérée, des vacances au jardin de juin à fin Août.
je ne demande pas de période de repos, avec cependant un peu moins d'humidité en hiver.

Image Daphnie  floraison 2008
Pardon je fais un peu ma timide , mais allez je me laisse croquer en entier

                                                          
D'un clic à l'autre laissez vous guider par votre curiosité
 " les messagères de la beauté " seront là pour vous accompagner .
Merci de votre visite       

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #tropicales

Funambule contorsionniste, mes fleurs accrochées sur des tiges aériennes et graciles semblent avoir été sculptées par un magicien.
De couleurs  vertes et blanches ,étranges inhabituelles  J'affiche une beauté presque insensée, et fait  penser à une lanterne chinoise , le bord de mon cornet se pare  d'une rangée de fins cils blancs.

Je suis l'une des espèces les plus spectaculaires du genre.

Mon nom a été crée par Linné, qui a vu dans la composition de ma fleur " une fontaine de cire" .
J'ai été découverte en 1867 dans la province du Natal en Afrique du Sud par John Sanderson.

Image Daphnie

Je peux sans aucun problème être cultivée comme plante d'intérieur, ou dans une serre T° minimale 8 à 12°

Exposition semi ombragée durant  l'été

Un compost très drainant fait de mélange de sable et de terreau

L'hiver je me met en dormance je n'ai donc besoin de rien ou presque :
Un endroit lumineux, sec et frais, l'arrivée du printemps feras renaître de nouveaux bourgeons sur mes tiges .


La nature joue ici une partition          fantaisie orchestrale pour les amateurs et passionnés de botanique.
                                                                              
                                                                                                                          
.

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Je suis un hybride primaire
De par mon côté Laelia purpurata je suis la fleur nationale du Brésil
originaire de la côte atlantique brésilienne.

Je fus découverte par Lindley & Paxon en 1852 .
 Je suis souvent croisée avec des Cattleya

En milieu naturel je vis dans les forêts denses à proximité des cours d'eau,
 et à moins de 180 mètres d'altitude.

Mes fleurs au parfum proche de la réglisse ont des pétales et sépales blancs teintés de rose, mon labelle pourpre foncé est légèrement frisotté sur les bords .

image Daphnie
 Au milieu du χΙχème siècle les jardiniers commencèrent à mieux cerner mes exigences :
Lumière vive, humidité atmosphérique élevée, compost aéré et drainant, un arrosage modéré
"le trop" risque de faire pourrir mes racines, un repos en hiver  est obligatoire.

Ma provenance Joël Jacq Sanary/ mer   link

Partez pour de purs moments de vagabondages , laissez vous guider par le charme naturel
des belles conquérantes que sont " les Orchidées "   

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Je suis une Brésilienne,  découverte par Reichenbach fils en  1873 .

 En milieu naturel je vis  dans les forêts denses de faible altitude, vous l'aurez tout de suite compris je suis une orchidée tempérée,qui a besoin de beaucoup de lumière, d'une forte humidité, et d'une bonne aération.

Pendant ma période de repos  qui intervient à l'automne , la température pourra être un peu plus fraîche.

Image Daphnie

 
La forme étoilée de mes fleurs et la longue durée de ma floraison printanière fin février ...... avril  me donne droit à une place préférentielle auprès des orchidophiles.


Plaisirs botaniques, joies de la découverte, la nature nous invite dans son paradis végétal

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Je fus signalée par Charles Plumier dés 1703 dans son ouvrage " Helleborine cochleata flore " , Linné me décrivit ensuite sous le nom d'Epidendrum cochleatum en 1763.
Je fus classée en 1955 dans le genre Encyclia par l'abbé Albert Lennée, puis en 1997 dans Prosthechea par William Higgins .

Quoi qu'il en soit je fus l'une des premières orchidées cultivées dans les jardins royaux de Kew.

Je suis une Sud-Américaine et on me rencontre au Mexique, en Colombie, aux Antilles, de la Floride au Venezuela.

Je suis très appréciée par la durée de ma floraison et l'originalité de mes fleurs inversées.

Certains décrivent ma fleur en forme de poulpe et le labelle en forme de coquillage ce qui m'a valu d'ailleurs ce surnom "d' orchidée coquillage"

Mes fleurs évoquent aussi la forme d'une pieuvre ,  mes sépales et mes pétales en forme de petits rubans torsadés pendent sous un labelle arrondi pourpre foncé presque noir qui me conférent un charme insolite.

Chacun de vous est libre de donner une interprétation différente , coqillage , poulpe ,pieuvre, j'accepte tout  ! ! !

Image Daphnie

Mes pseudobulbes oviformes un peu aplatis sur les côtés mesurent entre 5 et 20 centimètres de long , à l'extrémité de chacun d'eux, apparaissent 2 à 3 feuilles  elliptiques souples de 20 à 30 centimètres , au centre naissent des hampes courtes portant des fleurs isolées ou en petits bouquets  .Choisissez bien l'option souhaitée et croisez les doigts  ! ! ! !

Je m'accommode d'une serre tempérée ou d'un appartement avec une température variant entre 16 et 22°.
Je n'ai nullement besoin de période de repos, ma culture est similaire à celle des Cattleya , genre très proche de nous  "les Cochleata "  auxquels les hybrideurs nous ont mariés, ce qui a permis de créer des hybrides compacts aux merveilleux coloris.

Une autre merveille d'hybridation  Encyclia prismatocarpa x Encyclya fragans

 Image Daphnie

Plaisirs botaniques, joies de la découverte,la nature nous invite dans son paradis végétal.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog