Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

 

Après deux siècles passés en quête de couleur et de flamboyance, les horticulteurs ont fini par se tourner vers des espèces aux formes élégantes et aux teintes pures, d'où l’intérêt porté à des genres comme les Aerangis dont beaucoup produisent des fleurs  à couleur dominante blanc, parfois verdâtre, légèrement saumoné,  ou rosé .

Classification : Epidendroideae, Vandeae, Aerangidineae

Ethymologie : du grec AER ( air ) ANGOS ( vase ) en raison du long éperon contenant le nectar

Habitât naturel : Madagascar , Afrique tropicale , Île de la Réunion Sri Lanka une seule espèce .

Description :   plante monopodiale épiphyte vivant près des cours d'eau  dans les régions où les pluies sont régulières .

Ce genre est composé d'environ 50 espèces de petites à moyennes taille , aux feuilles coriaces que l'on classe en deux catégories .

Ceux à feuilles et racines fines et tendres qui craignent une trop forte luminosité,  parmi eux on y rencontre 

A. biloba,  A. citrata,  A. clavigera,  A. luteoalba 

 

 

Ceux à feuilles épaisses avec de grosses racines , qui exigent beaucoup de lumière , qui ont tendance à se déshydrater rapidement , et par conséquent auront besoin de vaporisation quotidienne .

Exp  A. platyphylla, A. cryptodon , A. modesta, A .ellisii

Parmi les tailles modestes voir petites on trouve ces merveilles 

 

Cette petite espèce naine qui nous vient d'Afrique où elle pousse sur des branchettes dans les régions sèches,aux fleurs blanches hivernales, à colonne rouge vif sont grandes par apport à la plante qui ne fait que quelques centimètres.   

Tous les Aerangis sont des tempérés chauds,  18° à 30° degrés jour 15° à 25° degrés nuit leur période de floraison est variable suivant l'espèce , assez longue 4 à 6 semaines , presque toujours parfumés dés la tombée de la nuit , leurs effluves capiteuses attirent les papillons de nuit dont la langue à la même longueur que l'éperon assurera la pollinisation.

Le genre ne s'inscrit pas dans des périodes de repos stricte , les arrosages seront réguliers en prenant soin de laisser les pots s’alléger entre deux, l'apport d'engrais une fois sur deux avec pour les Aerangis à feuilles épaisses un passage à une fois sur trois de décembre à fin janvier .

L'hygrométrie restera élevée entre 60% et 80% , mais cultivés dans une ambiance très humide les feuilles ont tendance à se tâcher si la ventilation n'est pas suffisante.

 

toutes ses espèces sont exquises , quand on admire leur beauté naturelle , il est difficile d'imaginer comment l'hybridation pourrait les améliorer .

Adopter un Aerangis sous entend que d'autres viendront renforcer la collection.

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Labelorchidee

Dans le genre Gastrochilus qui nous l’avons vu en comporte 50, il en est un qui a retenu mon attention lors des journées d'exposition à  l'Abbaye de Fontroide.  

C'est chez le producteur JACK orchidées que je l'ai déniché en bouton les grappes étaient pleines de promesses et juste offerte à la tentation d'une passionnée la suite je la partage avec vous .

 Cette orchidée monopodiale vit  à l'état naturel dans les montagnes de Birmanie et de Thaïlande

 

Le pédoncule  n'atteint pas 5 cm, est porteur d'un bouquet de 8 ou 9 fleurons qui une fois épanouies mesurent 2,5 cm

Les pédoncules sont disposés de part et d'autre de la tige qui mesure 17 cm et sont au nombre de 3 c'est dire la performance de ce petit pied

 

Les fleurs odorantes , de longue durée, la taille compacte de la plante en font une orchidée facile a intégrer dans une collection .

Il demande de recevoir de la lumière et être maintenu au sec et au frais après la floraison pendant sa période de repos

  En regardant attentivement cette photo on se rend compte que certains labelle sont en mode  résupiné ( se retrouvent en position haute ) .

La piste d’atterrissage pour insectes pollinisateurs est légèrement détournée , alors que sur d'autres fleurs elle est largement offerte 

La prochaine floraison dira si cette " anomalie " se répète souhaitons lui longe vie .

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #'Orchidées les dendrobiums

La famille des orchidées compte parmi celle qui regroupe le plus d’espèces avec ses 35000 regroupées en 850 genres qui reste ouvert aux nouvelles découvertes puisque chaque année apparaissent entre 100 et 200 nouvelles espèces .

Le genre qui nous intéresse ici est:  les Gastrochilus 

Classification : Epidendroideae, Vandeae, Aeridinae

Etymologie : du grec gaster ( estomac ) et cheilos  ( labelle ) pour le labelle enflé

.Présent dans de nombreuses stations notamment en Himalaya, au Népal, en Birmanie, en Thaïlande, au Laos, Vietnam, en Malaisie , Java , et aux Philippines .

On en connait 50 espèces monopodiales , souvent de petite taille, l'inflorescence axillaire est courte  supportant de nombreuses petites fleurs positionnées en ombelle à l'extrémité de la hampe .

Les pétales et sépales sont similaires étalés et libres disposés en étoile  , le labelle solidement soudé à la colonne est renflé en forme de petits sabots pourvu d'un prolongement aplati et frangé.

Cet épiphyte ce divise en deux sections

section  Gastrochilos avec une tige dressée courtes à allongée , des feuilles plates , larges ,orientées vers le haut 

section Michrophillea avec une tige pendante trapue , et des feuilles courtes. 

C'est dire toute la diversité au sein même de l'espèce

Culture : lumière vive 

              tempéré entre 18° et 20° jour 

                                      14° et 16° nuit

Un séjour au jardin en période estivale à rentrer si les températures avoisinent les 10°

A venir en présentation Gstrochilus bellini

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture, #orchifidélité

 

Les cattleya sont  certainement parmi les orchidées les plus populaires après les phalaenopsis.

lorsqu'on parle d'orchidées c'est pour le profane leur image qui est souvent véhiculée.

Les floraisons sont attendues comme un événement plein de réjouissances , ce petit hybride qui en est à sa deuxième année de floraison à commencé la mise en place de cet événement dans le courant de l 'été 

 

Le pédoncule se termine par deux  boutons qui vont s'épanouir tout deux en même temps dispensant dans l’atmosphère un délicat parfum de jacinthe 

 coloris tendre , sépales aux bords lisses  et pétales blanc rosé légèrement ondulés et ponctués de touches fuchsia .

Le labelle frisotté se distingue par une nuance de jaune canari plus foncé au fond de la gorge et une extrémité fuchsia s'accordant parfaitement avec les touches existant sur les pétales et sépales 

 

 

Discrète , douce au regard, agréable au parfum ce cattleya  mérite bien une attention .

 

Vous pouvez retrouver les conseils de culture dans sa fiche rubrique 

                                                " Généralité & Culture "

 

à venir la présentation de Gastrochilus bellini merci de votre fidélité 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La fleur de l'orchidée est sans conteste la partie la plus attrayante de la plante .

Sa structure semble très complexe,mais toutes répondent au même schéma de base .

 

 

Ce qui frappe d'abord c'est qu'elles ne sont pas radialement symétrique 

Les fleurs des orchidées sont des fleurs zygomorphes avec une symétrie bilatérale ce qui indique que le côté gauche et le côté droit sont identique .

mais cela implique aussi que la partie supérieure est différente de la partie inférieure. Elles ne peuvent être divisées qu'en deux parties égales et cela sur le plan vertical

 

Il est extrêmement rare de voir apparaître à la place d'une fleur normale une fleur radiale appelée pélorie .

Dans ce cas la fleur  pour des raisons x, abandonne sa symétrie latérale pour retrouver une symétrie radiale , on impute cela à trop de manipulations génétiques .

 

les deux pétales latéraux sont identiques au labelle 

l’anthèse  est la période pendant lequel la fleur est complètement ouverte et fonctionnelle . le début de l’anthèse est spectaculaire et peut être séquentielle

début de l’anthèse

 la résupination  le labelle de la majorité des orchidées est dirigé vers le bas, mais cette orientation n'intervient qu'à la suite d'un processus typiques des orchidées appelé résupination.

 lorsque la fleur est sous forme de bouton le labelle est en position haute, à l'épanouissement s'en suit une rotation du pédicelle de 180° plaçant le labelle en position normale basse ,  ventrale .

Tant de complexité et de performance appelle au grand respect et à l'admiration chaque floraison est une leçon de vie .

Merci de votre fidélité à très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La croissance des orchidées 

La tige ou axe de croissance des orchidées subit diverses modifications et forge ainsi leur mode de croissance.

La tige  des orchidées monopodiales est de longueur variable et se développe indéfiniment . Les fleurs apparaissent latéralement à l'aisselle des feuilles .                                 

Phalaenopsis, vanda trudelia orchidées monopodiale 

Dendrobium nobile 

Orchidée sympodiale 

Orchidée sympodiale 

Les orchidées sympodiales ont une pousse qui croit horizontalement , dans ou à la surface du substrat.

Pendant le cycle végétatif , le rhizome se redresse et forme une tige érigée verticalement , la nouvelle pousse se développe alors à partir de la base de l'ancienne pousse constituant peu à peu une sympode résultant des cycles végétatifs successifs .

les fleurs des orchidées naissent à l'apex de la tige ( sommet ) , soit latéralement le long ou à la bas de la tige , ou bien sur le rhizome  

Sobralia fimbrita

Les pseudobulbes revêtent des formes diverses suivant l'espèce , ronds ovales cylindriques 

                                            merci de votre fidélité

 

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog