Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchifidélité

En charge de cette plante depuis 2003 elle a fait l'objet de plusieurs divisions , son feuillage étroit long retombant lui confère une allure d'étrange légèreté.

 Hissé sur de courtes tiges de 7 à 8 cm émergeant de la base du pseudobulbe à la forme ovoïde ses fleurs embaument , exhalant   un parfum assez puissant  de noix de coco .

Les fans de ce parfum ne seront pas déçus 

 En milieu naturel elle habite aussi bien les forêts sombres , que les forêts claires  du Mexique, Guatemala, Nicaragua mais dépasse rarement les 1500 mètres 

 

 

 

 

 

 

Les fleurs en forme d'étoile sont richement colorées.

Pétales et sépales pourpre , contrastant avec un labelle jaune fortement maculé de lie de vin à l'aspect velouté .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pouvant facilement  s'adapter  en culture dans nos  appartements , elle a pour principale exigence un long repos en hiver qui assurera la mise en place de sa future floraison estivale .

De ce fait elle se place en bonne position pour une éventuelle adoption .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Le rêve et la poésie font alliance commune , et la beauté naturelle du végétal fait le reste , il n'y a plus qu'à se laisser porter par la vision de quelques élégantes aux couleurs chatoyantes.

Inondé  de lumière et rempli de parfum le Jardin en Vaunage resplendi .

Noctocactus Schlosseri une  profusion d'étamines,des aiguillons radiaux blancs et centraux brun rouge, longs constituant le spectacle de la pièce florale , s'ouvrant et se refermant sur plusieurs jours, délivrant à chaque fois un condensé de pure merveille.

 

 

 

 

Les floraisons des lis et des hemerocallis s'échelonnent puisant avec aisance dans la palette des couleurs , à pétales pointus ou plus arrondis ils incarnent la luxuriance 

 

Très proche l'une de l'autre elles piochent mais juste différentes elles jouent  les orgueilleuses 

Approximativement dans les même teintes le lis Martagon botanique très recherché que l'on trouve au naturel des les Pyrénées et les Alpes.

Difficile à faire refleurir dans des terrains calcaires , a trouvé sa place à l'ombre d'un Cade bénéficiant de l'apport acidité de celui-ci 

  

Il faut un coin détente pour laisser couler les heures chaudes ou le soir à la nuit tombée pour écouter les bruits jusque là passés inaperçu. Zoé n'est loin

                                                                    A très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Parmi les premières à être cultivés et à fleurir en serre le groupe des Cattleya et apparentés est le plus important dans la grande famille des orchidées .

A côté des genres naturels Cattleya et laelia                                                                                   

 

la main de l'homme a su crée des spécimens parfois miniatures comme les Sophrolaeliocattleya qui comprend les Sophronitis aux couleurs vives .

 

 

Cattleya Skinneri délicieuse espèce découverte au Guatemala en 1838 Il en existe de plusieurs formes et de différentes couleurs dont le blanc , la couleur pourpre est l'emblème du Costa Rica

Pure merveille que l'on salue 

Les Cattleya sont des plantes à feuillage persistant, unifolié ou bifoliés, porté par des pseudobulbes vigoureux , coriaces,ovales et allongés, recouvert d'une fine membrane qu'il ne faut pas perdre de vue elle offre une situation de confort discret aux cochenilles . 

La hampe florale naît à l’extrémité des feuilles 

Ici au moment de son émergence engainé dans une spathe  qui parfois à du mal à céder et qu'in délicatement inciser à l'aide d'un cuter 

L'explosion procure toujours une émotion d'émerveillement 

Pouvant être extrêmement parfumés ce qui ajoute à leur charme  , portant des coloris subtils allant du crème jaune , rouge pourpre , des dégradés de rose et de pourpre qui sont absolument divins 

                                                                               

 Les Cattleya font de nombreuse alliances Les plus connus sont:

les Sophrolaeilocattleya, ( 3) Sophronitis x Laeila x Cattleya

Les Brassolaeilocattleya  ( 3 ) Brassavola x laeila x Cattleya

Laeilocattleya  ( 2 ) Laeila x  Cattleya 

Il est facile de décrypter ( les membres ) de ces alliances leurs noms y figurant , mais quand plus de trois genre s'associent ça se complique un peu  pour la nomination . Ainsi les Potinara  

Ainsi les Potinara sont le résultat d'une alliance entre (4 ) Brassavola x Cattleya, Laeila, Sophronitis 

Alliance complexe mais très réussie avec des plantes résistantes  

Les Cattleya et Alliés aiment la lumière , ne vous laissez pas abuser par leur feuillage dur , les rayons du soleil si printanier soit il peut rapidement les brûler

Ils  ont  une période de dormance qu'il faut bien respecter elle varie suivant les variétés et la période de leur floraison , elle se situe généralement juste après.

La reprise des arrosages et fertilisations intervient au moment où la nouvelle pousse se manifeste. Les  nombreuses nouvelles racines qui se développent à la base du pseudobulbe devront faire l'objet d'un soins attentifs tels que brumisations .

 Cultivant ce laeila purpurata x Rosco Bispo depuis 10 ans je peut dire que ce sont des plantes qui ne posent aucune difficulté particulière , en ce moment il prépare sa floraison 2018 qui devrait avoir lieu d'ici fin juin  

A très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

 

La passion " fleurs " peut se vivre à l'infini et nous entraîner dans les rêves les plus fous , un carré de terre , une terrasse , quelques pots,  et l'esprit peut voyager dans des contrées lointaines, inviter des plantes venus du bout du monde , créer un monde où tout ou presque est permis .

Je vous invite à venir avec moi découvrir les floraisons du moment 

direction le Brésil avec ce Goyavier une floraison spectaculaire dommage qu'il n'y ai pas de fructification . Ces fleurs sont dioïques  soit femelles soit mâles , il faudra donc avoir l'un et l'autre pour une pollinisation. Il existe une variété auto-fertile 

pourtant la proximité pourrait favoriser les échanges 

 

Remontée en floraison de Bignone Capréolata  ou Trompettes de Virginie au doux parfum de chocolat café , cette plante originaire du Sud de l'Amérique est une excellente grimpante au feuillage vert foncé persistant , ses jeunes vrilles s'accrochent au moindre support.

 

Après le Brésil, la Virginie ,  petit ou grand détour par la Corée du sud , le Japon , la Chine où l'on rencontre les hemerocalle " lis d'un jour " lancent leurs calices colorés et ouverts sur de magnifiques étamines .Il existe plusieurs coloris celui-ci au Jardin en Vaunage  est toujours en tête des premières floraisons.                                                                                                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

certains pieds sont installés plein soleil, d'autres mi-ombre sans aucune interférence sur les floraisons 

Chèvre-feuille Henry Cooper Beauty aux fleurs toutes en légèreté allant du crème au jaune pour finir orangées forte liane aux feuillage persistant 

Sauge de Graham Salvia microphilla une indestructible résiste à tout 

fin de floraison pour les cosmos qui font alliance de couleur avec le Feijoa

Bonne semaine au jardin à très vite on se retrouve avec la floraison du notocactus 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Présence & Partage

 

Faisant suite à l'article d'hier sur les Brassia et juste pour le plaisir, je partage avec vous quelques photos de mes floraisons sur plusieurs années de présence .

Un plaisir que je qualifierait de privilège,

qui ne cesse de me réjouir  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Convenant pour toute une gamme de températures et d'emplacements, illustrant bien l'immense diversité du genre et des espèces les Brassia sont très prisés des orchidophiles à cause de leur facilité de culture , et leur fidélité à refleurir.

Les espèces se caractérisent par d'étroits pétales et sépales finement étirés à partir du centre , extrêmement longs leur ayant valu le surnom d' Orchidées araignées .

Évoluant entre le vert pâle le jaune et le brun parfois nuancé d'orangé, pour les principales teintes.

Le  labelle plus court et plus large que le pétales est marqué sensiblement pareil.

. Souvent hybridés avec des Odontoglossum , il en résulte des plantes spectaculaires, vigoureuses, aux couleurs douces .

Ce genre se limite à environ  35 espèces présent en forêt chaude et humide , aussi en forêt sèche mais également en forêt de brouillard c'est dire l'étendue de son implantation 

On la retrouve au Mexique , au Nord de l'Amérique du Sud, jusqu'en Guyane et à Cuba à des altitudes pouvant aller jusque à 1200 mètres  accrochés aux arbres des bords de criques et de rivière.

On a du mal à résister à une palette de couleur aussi attirante 

Le mariage de Brassia brachiata x Ada auriantaca

Ces brassia me sont  fidèles depuis de nombreuses années . La hampe florale se met en place lorsqu’ils sont à l'extérieur en période estivale prend son temps pour venir à floraison début d'automne parfois un peu plus tard 

 

En hiver je les met au repos maintenus dans  une atmosphère  humide tempérée  juste quelques brumisations, placés en situation lumineuse, dés la reprise d'une activité végétative je reprend les arrosages et fertilisations. 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

 

                                        La passion des fleurs se vit au jour le jour 

Juste magnifique éclaboussant d'étamines en forme de bouquet d'artifice, le Millepertuis aux vertus multiples brille de tous ses feux , en petit buisson ou en forme rampante il donne au jardin un éclat sans pareil 

 

 

 

 

 

Apaisant, calmant , antidépresseur, surnommé " le chasse diable " il sert à repousser la mélancolie , il aide à l'endormissement, 

 

Cette plante herbacée vivace se plait dans les endroits secs et ensoleillés, dégage un léger parfum d'encens lorsque l'on froisse les feuilles ou les fleurs 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un pot au pied d'un citronnier arrivées par semis naturel ( merci le vent ou les oiseaux) ces petites pensées réapparaissent  fidèlement depuis plusieurs années.

Une fleur qui s'installe dans un endroit peu conventionnel mérite le respect et à mes yeux ne doit pas être dérangée dans la mesure du possible . .

Des têtes bien remplies c'est le temps des hortensias 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cactus de pâques Rhipsalidopsis

souvent confondu avec le cactus de Noël Schumbergera, de la famille des cactacéesapprécie la lumière et l'humidité  , il a pris

beaucoup de retard , mais comment ne pas lui pardonner lorsqu'on profite dune couleur aussi  exceptionnelle .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le nénuphar se fait discret 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rhaphiolepis delacouri surnommé par les Anglophones Aubépine Indienne sans doute en rapport avec la forme de ses fleurs évoquant celles de l'aubépine

Ce petit arbuste persistant, compact, aux feuillage vert olive brillant aux fleurs parfumées nectarifères est très visité par les abeilles .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Hormis les floraisons estivales , les autres orchidées se consacrent à l'émission des nouvelles poussent , à renforcer les pseudobulbes , à reprendre une activité de croissance au niveau des racines et des feuilles.

Dans les régions tempérées , les orchidées qui poussent normalement en appartement , serre ou véranda peuvent parfaitement être placées à l'extérieur.

Ici un tronc d’acacia sert de support étagé à 4 espèces différentes stanhopea en panier, à sa gauche une coelogine qui en une semaine  en extérieur émet des hampes; toujours à gauche dans un pot de faisselle Encycia fragrans  et enfin 2 dendrobium celui aux larges feuilles dendrobium thyrsiflorum  devrait pendant la période estivale émettre des thyrses et offrir sa belle floraison 

ici celle de l'an dernier on peut voir à ses c^té le thermomètre afficher pas loin des 30°

 la coelogine et ses départs de hampes 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'Encyclia fragrans jeunes pousses er racines bien vertes 

                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différences de températures ont des incidences sur les plantes induisant une nouvelle floraison ici sur des Dendrobium nobile on voit les boutons ils seront tout à fait en dehors de leur cycle normal 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les orchidées qui se plaisent à l'extérieur sont des variètès qui aiment la lumière,la fraîcheur , parmi eux les cymbidium , les odontoglossum  ( cambria ) encyclia,  coelogine , dendrobium, cattleya etc.... 

Pour ma part toutes profitent de l'extérieur en période estivale, sorties fin mai début juin en évitant les expositions trop ventées , en choisissant un endroit ombragé mais laissant filtrer la lumière, en les protégeant des principaux prédateurs limaces et escargots , en plaçant près d'elles des rondelles de concombre mêt apparemment apprécié des gastéropodes.

 

ou encore avec un voilage pour la nuit ,  porte close en mini serre , le principe n'est pas esthétique mais bien de précaution  .  les autres variétés ne sont pas inquiétées .

 

les autres variétés ne sont pas inquiétées 

une tour de vanda 

 "Auprès de mon arbre je vivais heureux " ou l'art et la manière pour un acacia de se faire hospitalier . Bonnes vacances  aux orchidées .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Revêtu de blanc , de rose, de rouge, le jardin passe par de multiples facettes colorées , exprime ses parfums, se prend pour un artiste à vocation changeante , renouvelant au jour le jour son décor , tant son désir de séduire est grand.

Allons à sa rencontre

  Le parterre d'oxalis rose se fait tapis douillet 

Un canna dont le rouge vermillon attire le regard 

Tout aussi rigide au coin d'une allée , vous invitant à l'emprunter  un kniphofia dresse sa flamboyante hampe juste devant un rosier aux senteurs subtiles.

 

 

 

 

 

Les premières fleurs d'un pélargonium ayant résisté à la rigueur de février .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il aura besoin de toute la saison estivale pour exprimer toute sa charge de boutons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ses longues étamines lui confèrent une belle élégance

Légers , aériens , se balançant au moindre souffle , s'intégrant parfaitement dans ce jardin proche d'un jardin de curé, les cosmos aux couleurs pétillantes, au feuillage finement stylisé découpé appartiennent à la famille des marguerites .

Ces annuelles d'origine mexicaine requièrent un endroit ensoleillé.  Pensez a récupérer des graines pour l'année prochaine.

Dans ce petit paradis fleuri  Zoé se prélasse . A très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

 

 On les rencontrent dans les jardineries, les grandes surfaces, chez les fleuristes sous l'appellation  de Cambria .

En réalité vuylstekeara Cambria Plush est la seule Cambria et se présente de différentes couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Regroupant de multiples hybrides aux noms sonnants et retentissants de Burrageara, Cochlodia, Colmanara, Odontodia, Odontonia, vuylstekerea . Tous ont le même point commun,  un des deux parents de ces savants mariages est un Odontoglossum.

  Le nom de Cambria a été adopté pour des raisons commerciales de facilité .

Au doux parfum fruité épicé 

 L'obtention  de cette belle plante est le résultat  obtenu par une hybridation intergénérique entre Miltonia, Odontoglossom, Brassia, et Cochlodia.

moins courant à trouver en dehors des producteurs

Leurs exigences de culture sont toujours conditionnées par leurs origines géographiques, et tiennent compte d'une bonne maîtrise des paramètres essentiels : luminosité, température hygrométrie,  arrosage, fertilisation, ventilation .

Ces rencontres sont des instants de pur bonheur il ne faut pas s'en priver , et ne pas hésiter à les adopter le cas échéant, ni à poser des questions .

 

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog