Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

Cet hybride intergénérique ( qui résulte d'un croisement de deux genres différents ) dont les ascendants sont Mitonia, Odontoglossum , Oncidium .

perpétue la mémoire de Sir Jéremiah Colman , éminent orchidoculteur britannique .

Leur mode de végétation sympodiales persistantes, à pseudobulbes . Certains ressemblant à des oncidium mais avec des couleurs vives bordeaux, jaune , acajou, violine, évoquant des papillons posés sur les longes tiges arquées .

d'autres arborent de grandes fleurs rondes , généralement tachetés les bords de pétales souvent ondulés .

La hampe émergeant  des grandes feuilles vertes lustrées on pourra les couper après la floraison les suivantes n'auront lieu que sur les nouvelles pousses arrivées à maturité .

Leur floraison est très souvent spectaculaire avec des fleurs de grande variété de couleurs vives , intenses aux motifs voyants pouvant intervenir quasiment à n'importe quelle période de l'année, parfois même 2 / 3 fois l'an avec une longue durée de 4 à 6 semaines  .

Leur culture se rapproche de celles des Odontoglossum , suivant les ascendant elle pourra se conduire en tempéré / froid . Celles ci dans l'idéal devraient évoluer entre 18° et 24°

C'est dire en même temps les difficultés qui pourront se rencontrer en région au climat chaud et sec l'été .

Les bassinages et l'hygrométrie ambiante devra être maintenue élevée afin de protéger leurs fines racines.

Gourmands en lumière leur feuillage sera un indicateur se parant de pourpre lorsque celle- est optimale .

Ces hybrides compacts conviennent parfaitement à un rebord de fenêtre . Un sujet adulte bien soigné peut supporter jusqu'à 50 fleurs simultanément d'où la possibilité de pratiquer une division à l'age adulte .De quoi faire plaisir autour de soi .

  Un hybride facile pour ddébutants passionnés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A très vite

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchifidélité

Acquise en 2018 à l'exposition de Fontfroide auprès d'Hélène Jacq ce spécimen monopodial de petite taille a su s'adapter à son nouveau milieu et me gratifie de sa floraison .

Lors de sa présentation dans labelorchidée le 18 novembre 2018 on avait remarqué que certaines fleurs se présentaient en mode" résupiné" et je peux constater qu'il en est de  même pour sa  refloraison .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses fleurs de 1cm tout au plus gardent une infinie délicatesse, son labelle blanc en forme d'éventail finement picoté et denté le rend attendrissant .

La plante reste de taille petite à moyenne et n' a pas pris beaucoup plus en hauteur depuis son acquisition , si bien qu'elle peut s'incorporer facilement dans une collection .

A très vite  Daphnie

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Labelorchidee

Bien commencer l'année avec une nouvelle floraison c'est le souhait de tout orchidophile passionné et ce Dendrobium ionopus  se révèle être un sujet non dépourvu d'intérêt .

Peu de renseignements trouvés dans les manuels sinon que cette espèce se rencontre dans les forêts humides entre 900 et 1000 mètres aux Philippines à Java et au Japon

je vais donc m'en tenir à ma propre observation pour vous le présenter .

le port de la plante prend une allure quelque peu dégingandée avec ses cannes de tailles fines comme un crayon à papier , et sa nudité , seule les nouvelles pousses sont feuillées en apex .

 

Lorsqu'un léger renflement apparait à la jointure des nœuds on doit s'attendre à de belles surprises.

Rapidement un petit pédoncule 8 à 10 cm se développe porteur d'une douzaine de boutons floraux , dans le style jolie grappe .

 

 

 

 

 

 

la fleur d'un jaune luminescent , presque aussi haute que large, avec des pétales latéraux symétriques , des sépales un peu plus petits et le labelle trilobé se prolonge par un éperon assez volumineux , conférant à la fleur un air tubulaire tout à fait exquis.                  

Après la période estivale au jardin à l'ombre où il a reçu arrosage et fertilisation régulièrement , en automne rentré dans la serre je ne lui ai offert que de la lumière réduisant presque en totalité tout apport d'eau et d'engrais seules des brumisations ont assurés la suite de sa croissance.

La vision de ces grappes dorées suspendues dans l'air qui pourraient virevolter au moindre souffle parce que légères, font oublier qu'il n'a presque pas de parure verte.

Si vous le rencontrez , n’hésitez à l'adopter 

 

 

 

 

 

 

En résumé : offrez lui de la lumière

                   arrosage et fertilisation pendant toute sa période de développement ( printemps été ) du repos dés que les jours raccourcissent en automne et attendez avec patience la mise en boutons pour votre plus grand plaisir

  

 

A très vite  Daphnie

Voir les commentaires

Publié le par daphnie

Pour que vive notre passion au fil des jours et qu'elle  comble nos espoirs je nous souhaite des rendez vous réguliers et de splendides floraisons .

             

 

        Meilleurs Voeux 2020

 

 

 

 

Je vous remercie de votre fidélité et vous offre tout le meilleur pour 2020

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog