Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Articles avec #les orchidees de daphnie de a - a - z catégorie

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Les Vandas & Alliées

 

 En 1862 Henrich Gustav Reichenbach définit une variété suavis dans l'espèce tricolor, et en 1891 James Veitch me décrivit sous le non de Vanda tricolor variété suavis.

 

On me rencontre à Java , à Bali et au Laos. Je suis une orchidée de régions chaudes situées entre 400 et 1600 mètres d'altitude. Je pousse sur les arbres en particulier les palmiers et les tecks souvent à la lisière des plantations de thé.

 

C.L Daphnie

P1010079-copie-2.JPG

 

Je suis remarquable mes fleurons d'environ 10cm de large présentent des pétales et sépales blancs , cireux, maculés de bordeaux et le lobe central est d'un rose mauve clair profondément cranté. Mes fleurs sont odorantes et de longues durée.

 

Ma culture ne pose pas de problèmes particuliers, placez moi dans un grand pot avec un substrat bien drainé fait d'écorces de pin et de polystyrène expansé.

 

J'apprécie la pleine lumière et des températures chaudes, je suis plus gourmande que les autres orchidées un engrais riche en azote fera mon bonheur.

 

 

                                                              

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Le plus souvent on me rencontre en moyenne altitude Nord et nord-est de la Thaïlande, Birmanie, Sud de la Chine  (600 et 1000 mètres ) quelquefois un peu plus dans l'Himalaya, la température n'y dépassant pas les 25°, la région est très humide  les pluies annuelles sont très abondantes,sans jamais de période de sécheresse.

 

Je suis une très belle plante aux fleurs de couleurs variables : blanc ivoire, jaune d'or, verdâtre,citron,orange parfois marron.

 

Mes fleurs de longue durée dégagent un parfum agréable le matin et le soir.

 Muni d'un éperon assez  court ,La forme de mes fleurs est différente suivant les variétés, certaines peuvent avoir de pétales ronds et presque plats, d'autres les plus foncées des pétales longs et recourbés.

 

C.L Daphnie

P1010081.JPG

 

 

Vous pouvez me cultiver en panier ou en pot avec un compost très drainant , le plus important pour moi c'est d'évoluer en permanence dans un milieu ambiant humide , et d'avoir une bonne luminosité , brumisation et ventilation sont les points forts pour une belle réussite.

 

P1010082

 

Je fus décrite en 1869 par Benson & Reichenbach f.

 

A venir  ........Vanda Tricolor variété Suavis.                    Merci de votre fidélité         

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Classée dans le groupe des orchidées les plus spectaculaires je m'appelle Vanda.

 

Issue d'une famille d'environ 70 espèces réparties naturellement de l'Asie Centrale, Tropicale à l'Australie du Nord.

 

J'affectionne les ambiances chaudes pas moins de 20° le jour 15° la nuit, une grande luminosité, une forte hygrométrie au moins 70%

 

Mes racines aériennes captent l'humidité de l'air les arrosages et les apports d'engrais doivent être ininterrompus car leur croissance est continue.

 

Si les conditions sont remplies mes hampes florales aux multiples fleurons de couleurs très variées apparaissent le plus souvent entre les feuilles de la tige, parfois au sommet.

 

C.L Daphnie

 

P1010070.JPG

 

 vanda jaune J

Vanda hybride

 

Nos hampes sont  dressées avec panache élancées raffinées elles attirent immanquablement le regard.

Féminine jusqu'au bout des sépales , qu'il nous plait d'ourler suivant les variétés , il nous arrive aussi de dispenser des effluves subtiles.

 

vanda

 

 Bloc notes juin 2010

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Potinara Beauty" Berlingot"  ( Netrasiri Starbrigh x C. Netrasiri Beauty ) link

 

La plupart d'entre nous arborons des fleurs de couleur pure intense, généralement jaune ou rouge nous devons notre nom à Monsieur Potin horticulteur, nous sommes issues de croisements entre quatre genres persistants d'Amérique du Sud et centrale : Brassavola, Cattleya, Laelia, et Sophronitis.

 

C.L Daphnie

Potinara-Burana.JPG

 

Je fus enregistrée en 1996 par P. Bunaraktham

 

L'on me classe volontiers dans les Cattleya miniatures, je porte des bouquets de fleurs jaune et rouge très parfumées citronné.

 

Ma floraison a une durée de 6 à 7 semaines essentiellement hiverale , mais reste possible tout au long de l'année.

 

Ma culture est simple , j'ai besoin d'une luminosité  et d'une température modérée, je peux prendre des vacances au jardin dans un endroit mi-ombré de mai à septembre, si vous me l'offrez.

 

Potinara-Burana-beauty-berlingot.JPG.

                                                                                                

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Promenia.JPG

 

Je  fus découverte par Lindley en 1943 

 Je suis avant tout une Brésilienne du centre et du Sud où l'on me rencontre dans les forêts denses et humides de moyenne altitude  (1000 à 1500 m ).

 

Je suis une petite plante produisant de nombreux pseudo-bulbes, mes inflorescences naissent à la base des plus récents.

 

Mes fleurs solitaires parfumées sont de grandes taille proportionnellement à ma plante , et ma floraison intervient généralement au printemps, parfois également entre juin et août, pour une durée de 3 à 4 semaines.

 

Ma culture est relativement facile, je me contente de peu de lumière, je suis sensible à l'air sec mais déteste par dessus tout les vaporisations qui provoquent des taches brunes sur mes feuilles et entrainent la pourriture de mes jeunes pousses.

 

Un apport d'engrais régulier tous les 15 jours l'étè et toutes les 3 semaines en hiver.

 

C.L Daphnie

Pormenia-xantina.JPG

 

 

                                            

                                                                   P1010058.JPG

                                

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

 

  

P1010342

 

 

 

&  Choisissez pour nous un emplacement mi-ombragé à la lumière tamisée.

     Dans un appartement vous pouvez nous placer dans une salle de bain,

     l'humidité ambiante nous convient.

     Dans vos serres nous nous plaisons sur les tablettes inférieures.

 

Ne mouillez pas le coeur de nos feuilles, vous éviterez les risques

    de pourritures.

 

Ne laissez pas notre compost se dessécher, nous ne possédons

     pas de pseudobulbe de réserve , nous stockons l'eau dans

    nos feuilles charnues, et notre système radiculaire.  

 

Si nous ne refleurissons pas abaissez la température nocturne

     à 10° 14° pendant 15 jours vous induirez ainsi une nouvelle hampe.

    

Notre période de repos est quasiment inexistante , vous pouvez donc

    nous dispenser un engrais foliaire à demi dose tous les 15 jours.

 

   Notre rem potage aura lieu au printemps ou à l'automne,

 ultime précaution , afin d'éviter la pourriture du collet veillez bien à ne

  pas trop nous enfoncer dans le substrat.

 

   Au cours de cette opération une division de plantules peut se faire

   en général nous disposons déjà de nos propres racines.

   . 

&   "Petit bémol " 

     Nous avons une croissance lente, il se peut que nous tardions à refleurir

    certains ont noter une absence de fleurs pendant 2 ans après le rempotage

    parfois même plus.

 

                                  La Patience est de rigueur ! L'espoir est attendu !

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

 

 

Je fus découvert par Mme Tran Ngo Lien  au nord du Vietnam à des altitudes de 350 à 800 m

dans les provinces Bac Can et Thai Nguyen.

 

Je pousse dans  l'humus accumulé dans les fentes et crevasses des massifs de calcaire cristallin fortement érodés.

 

C.L Daphnie

paphiopedilum-tranlienianum-09.JPG

 

Je peux atteindre jusqu'à 20cm de largeur et chacune de mes pousses posséde au moins 5 feuilles qui peuvent atteindrent 18 cm . La face supérieure est vert foncée uni avec une étroite marge blanche.

 

Recherché par les collectionneurs, je m'inscrit dans la gamme des privilégiés que l'on souhaite avoir dans sa collection.

 

Paphiopedilum-tranlienianum.JPG

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

Fines et fragiles , nos hampes émergent du centre de la rosette de feuilles, arborent des fleurons solitaires,ou multiples suivant les espèces, aux formes curieuses,parfois désuètes, mais toujours surprenantes.

 

C.L. Daphnie

Copie-de-P1010019-copie-1.JPG

 

Elles apparaissent, le plus souvent entre l'automne et le printemps avec une durée étonnante, surtout lorsqu'elle est échelonnée dans le cas des multiples, très rarement parfumées à part quelques exceptions comme:

 

Paphiopedilum délenati  au nombre de deux fleurs d'un rose tendre, au feuillage tésselé, caractéristique de cette espèce originaire du Vietnam.

Paphiopedilum Malipoense ( Chine ) très recherché qui est à l'origine de multiples hybridations.

 

Copie-de-paphio-hybride.JPG

 

Paphioedilum maudie charlotte  accompagné de sa pollinie

Copie-de-pollinie-paphio.JPG

 

L'insecte pollinisateur c'est montré discrét mais le résultat est là  !

 

On pourrait  nous classer en deux catégories :

Froide  nous arborons alors  un feuillage vert uni.

Chaude tempérée, nos feuilles  sont marbrées ou tésselées nous apprécions une température plus élevée  18° à 20°

 

Paphiopedilum spicerianum     principalement Nord-Est de l'Inde

Paphiopedilum-spicerianum.JPG

Et pour vous conquérir nous n'hésitons pas à utiliser à outrance les effets de surprise.

 

  
La nature nous invite dans son paradis végétal , Merci d'avoir le temps de la découvrir

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

 

 

Depuis lontemps nous sommes très appréciés en horticulture, nous nous inscrivons dans un genre d'une étonnante diversité.

 

Les noms des genres qui composent ce groupe sont du mot grec " pedilon " petit pied, et paphio surnom de la déesse de Vénus.

 

Des coloris inédits, avec des dégradés de couleurs toujours subtils, allant du blanc rosé "Paphiopédilum niveum, café au lait Paphiopedilum vallosum, avec une avancée vers les jaunes, le vert, le brun , sans oublier le pourpre ,  le tout dans une gamme de couleurs extrémement variés.

 

Des formes spectaculaires, pleines de fantaisies, et de curiosité insolite.

Une durée de floraison exceptionnelle ( plusieurs mois pour certains d'entre nous )

 

C.L Daphnie Paphiopedilum  hybride de Pinochio

Copie-de-Paphio-h-de-pinochio-J.JPG

Nos fleurs dont le labelle est en forme de sac, ou de sabot, se prêtent aux dénominations les plus variés suivant l'inspiration de celui qui nous décrit :

 

( pantoufle végétale pour cendrillon lilliputienne, chausson velouté, babouche tropicale, mocassin douillet chez les Amérindiens du Canada,  ou plus communement  sabot de vénus en raison de la forme particulière de notre labelle, et à son grand dorsal très élevé .

 

Ces " Calices d'amour pour insectes frivoles " ont à plus d'un titre des atours majeurs pour séduire les botanistes dans l'âme.   P1010136-copie-1.JPG

Paphiopedilum hybride

P1010014.JPG

 Les quelques 150 espèces du genre principalement terrestre couvrent une aire s'étendant des Indes, à la Chine du Sud, aux Philippines, en passant par l'Asie du Sud Est, et la Malaisie, jusqu'à la Nouvelle Guinée, et les îles Salomon.

 

On continue a découvrir de nouvelles espèces dans des endroits reculés de la forêt vierge au Kalimantau, en Indonésie ,et en Chine.

 

              Pour la suite rendez-vous très prochainement

           Merci de votre passage, et de votre patience

                                                                                Copie-de-P1010019.JPG

                                                                                             Boc notes avril

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z

 Appartenir à une même espèce, se retrouver confrontée à temps de différence ne m'impressionne nullement .

 

On m'apprécie à ma juste valeur de "petite fleur" tellement gracieuse, qu'il me plaît en quelque sorte de me mesurer à des fleurons de grandeur immense par apport à moi .

 

Je sais que je pourrai pas atteindre cet épanouissement grandiose, je vais donc me contenter du " minimum "  

et vous promettre une très très longue floraison ! ! !

 

C.L Daphnie

Phalaenopsis-equestris-x-lindenii-x-venus.JPG

 Phalaenopsis equestris lindenii vénus

 

Pour vous permettre la comparaison j'ai été placé au pied de :

 

Phalaenopsis Mivasara " Surflur "       link

             P1170276.JPG

Et oui pas de contestation possible toute la différence est là .

 

A chacun sa particularité, la différence n'existe vraiment que dans le regard de l'autre.

 

Ici pas de gagnant, pas de perdant, l'un comme l'autre nous avons tous les atouts nécessaire pour satisfaire amplement votre passion d'orchidophile.

 

P1170279.JPG

 

 Notre culture identique aux Phalaenopsis voir les articles en référence :

Les Phalaenopsis   &  Phalaenopsis  suite

                                                                                     ( clic pour mémoire  sur liens  ) 

 Les Phalaenopsis       Les Phalaenopsis : suite

 

 

                                                                                                                 Pha Cornu-Cervi Variété alba A.L

                                                                          Merci d'avoir pris le temps

                                                                             de faire ici une halte

                                                               votre visite est toujours un réel plaisir

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog