Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Entré de plein fouet dans sa saison, accompagné de Mr Mistral l'Automne se fait largement remarqué à n'en pas douté les températures ont subies une revue à la baisse, une dizaine de degrés en moins  font l'effet dune douche froide .

Avant que de nous installer plus au delà dans la saison et pour que le souvenir ne s'efface pas trop vite voici les floraisons qui ont illuminées septembre 

fier de s'exprimer à presque 2 mètres de hauteur l'hibiscus coccineus " La ville rose " a régné sur ce petit côté de jardin.

accompagné de l'ipomée leari avare de ses trompettes ,pas de quoi sonner un hymne

 

Beaucoup plus généreuses avec une floraison certes éphémère mais sans cesse renouvelée .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avide de soleil elle fait merveille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

on peut rendre hommage à la délicatesse de sa structure florale

 

L' ipomée lobata appelée couramment le drapeau espagnol en raison de ses couleurs parfait pour habillé une rampe en montée d'escalier.

 

Plusieurs hampes sur ce canna si bien qu'il a été longtemps en fleurs

Le petit dernier adopté avec son feuillage découpé de couleur vert et prune à la fleur en coupole de couleur rouge foncé d'au moins 25 cm de diamètre  une merveille du nom de Midnight Marvel

et la surprise de l'été une huertia kinensis 

hoya carnosa 

sauge Amistad n' a pas été au top de sa floraison

charmante découverte sur le prunier , on essaiera pas l'omelette !!!!

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

               

       Les Barkeria                 

 

 

  

Le genre est dédié à George Barker horticulteur Anglais il se rencontre sur la côte pacifique de l'Amérique Centrale et comprend 17 espèces sympodiales donc 15 au Mexique ,

épiphytes ou lithophytes sous un climat tropical chaud avec une saison sèche hivernale marquée

Ils se présentent sous forme de pseudobulbes à l'allure de gros crayons à l'aspect grêle au sommet desquels naissent des inflorescences

 

Classification : tempéré frais 

Support de culture :  substrat léger de fines granulomètrie 

Période de floraison : printemps , été , automne

Période de repos : principalement en hiver

Durée : très longue 8 semaines et parfois plus 

Parfumé : non sauf pour certaine espèces  (barkeria spectabilis x epidendrum criniferum )

Température :  ils se cultivent très bien avec 15° à 27°le jour  10° à 16° la nuit

Luminosité : beaucoup de lumière en hiver, ombrés pour les autres saison en heures chaudes 

Arrosages : abondants et réguliers pendant toute la période végétative, très légèrement en hiver 

Hygrométrie : 60% à 65% vaporiser le feuillage en cas de fortes chaleur

Fertilisation : 1 fois sur deux en période de végétation , sur 3 lorsque les cannes sont arrivées à maturité.

Rempotage : pour les barkeria aux racines extérieures choisir de les monter sur écorce pour les autres tous les 2 ou 3 ans.

Multiplication : par division des pseudo bulbes à l'occasion d'un rempotage .

Résumé : facile de culture , floraison de longue durée , peut très bien se cultiver en appartement 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

 

Le but des pratiques culturales est de réaliser autour des orchidées l'ensemble des conditions extérieurs qu'elles rencontrent normalement dans leur station naturelle.

 Brassada mivada    (  froide )

     Cattleya Charles  ( Tempéré )

 

   image exposition Abbaye de Fontfroide 2002

 

Vanda  (' chaude )

Tous les facteurs influençant la vie des orchidées doivent être pris en considération.

Ceux dépendant de la zone climatique, du rythme journalier ( jour- nuit ) , de la saison , des températures, de l'humidité.

Les températures optimales sont fonction des zones climatiques dont sont originaires nos orchidées le tableau suivant a pour but de nous aider a pouvoir les classer dans leurs catégories respectives 

Serre froide    été période croIssance       hiver période repos
      jour         16°  -   21°                13°  -  16°
      nuit         10°  -  12°                                   8°  -  10°
Serre Tempérée                         16°  -  21°
       jour         18°  -  24°                16°  -  21°
       nuit                          16°  -  18°                12°  -  16°
Serre chaude  
       jour           21°  -  29°                21°  -  29°
       nuit         18°  -  20°                18°  -  20°

Les températures peuvent très bien être inférieures ou supérieures à ces valeurs sans que les plantes en souffrent.

Il est toujours bon d'avoir des points de repères ce petit tableau servira de guide

L'essentiel est que les écarts de températures ayant lieu en été au plus chaud de la journée et l'hiver les nuits de gel ne soient pas trop importants , qu'ils soient exceptionnels et sans être trop prolongés .

La réussite dépens beaucoup des écarts de températures jour / nuit , et la combinaison des éléments température, hygrométrie, ventilation en est le secret.

la maîtrise de ces trois paramètres est indispensable pour un orchidophile débutant elle n'est pas toujours évidente .Une chose est certaine le taux d'humidité ne devrait pas descendre en dessous de 50% , le maintiens entre 65% et 70% semble  convenir 

Plus la température s’élève , plus l'humidité ambiante doit être importante, et l'inverse est tout aussi valable. 

 La beauté des orchidées n'est pas le moindre danger auquel elles sont exposées beaucoup de stations ont été détruites, les forêts tropicales sont  en danger de mort  hélas .

L'Abbaye de Fontfroide ouvrira ses portes pour sa prochaine exposition les 

                                                  5- 6- 7 octobre

 vous y retrouverez des professionnels de l'Orchidée, n'hésitez pas à vous y rendre.

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Après deux ans d'adoption cette été je découvre enfin et  profite d'une floraison insolite que j'ai le plaisir de partager .

 Timide apparition d'un bouton qui pourrait passer inaperçu et ce serai bien dommage 

     huernia keniensis

 famille des apocynacées originaire du Kenya et de Tanzanie, poussant dans des endroits secs caillouteux , broussailleux entre 1400 et 2200mètres

 

 

 

petite plante à tige 5 angulaires de couleur gris vert , rougeâtre à l'apex

 

 

Les fleurs bisexuées partent de la base elles sont en forme de campanule ou d'étoile à 5 branches et 10 pointes .

 

De couleur violacée presque noire côté intérieur et côté extérieur la couleur  crème est parfaite pour le contraste .

 

 

 

La floraison intervient de juin à septembre et cerise sur le gâteau sans odeur de charogne . Elle se cultive comme plante ornementale en jardin de rocaille ou en pot à protéger du froid c'est une frileuse.

Chez Huernia keniensis 5 variétés ont étés reconnues , principalement sur la base de différence dans la taille et la forme de la corolle .

Toutes requièrent une grande luminosité, et pas d’excès d'arrosage 

 ouverte en totalité elle laisse découvrir un pièce florale de toute beauté 

Insolite, curieuse, surréaliste, baroque, excentrique, singulière, tous ses adjectifs lui conviennent à merveille j'espère que nous la retrouverons dés l'an prochain.

A très vite 

L'illusion de la fantaisie 

fait place à la

réalité

Rêvons d'une

étoile 

qui fleurirait encore et  toujours

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #orchidées

Nous sommes nombreux à penser que les Orchidées exotiques s'inscrivent en majorité dans la richesse du monde végétal des tropiques .

En s'appuyant sur le fait que c'est la famille de plantes à fleurs qui comprend le plus grand nombre d'espèces et qui est le plus riche en formes et en coloris divers

 

 

 

 

 

Depuis toujours les orchidées

fascinent les amoureux de la nature ,

,et nous sommes

nombreux à rêver de les

cultiver , et de créer une ambiance tropicale dans

nos intérieurs .

 

 

 

 

 

                                                                                     Il convient tout d'abord de faire taire certains préjugés trop répandus à tort

 

Les orchidées tropicales sont des épiphytes et en aucun cas des parasites .

On se fait une idée fausse des différentes zones climatiques des tropiques d'où  sont originaires les orchidées que l'on trouve dans le commerce, et on croit à tort qu'elles affectionnent toutes une hygrométrie et une température élevée, si bien qu'on les tient parfois beaucoup trop au chaud et à l'humidité.

On oublie trop souvent que de nombreuses espèces tropicales et subtropicales vivent à des altitudes très élevées exp :

Dendrobium victoria - reginae vit au Philippines à des altitudes entre 1800 et 2400m

Toutes les orchidées ne possèdent pas des fleurs somptueuses, beaucoup ne développent que des petites fleurs dont le charme ne se révèle qu'à un observateur attentif  

 

 

 D'autres  préjugés demeurent encore en ce qui concerne les orchidées en tant que plante d'intérieur.

On les considère comme des plantes fragiles et délicates ne pouvant prospérer qu'en serre.

 En fait si elles sont judicieusement cultivées un bon nombre d'espèces réussissent très bien en appartement.

Leur renommée de plante fragile est " démodée " leur culture n'est nullement une science occulte réservée à des spécialistes , pour preuve leur succès croissant.

 

Il faut en finir avec les idées reçues qui font obstacles à la connaissance réelle d'une des familles des plantes les plus intéressantes , aujourd'hui elles se sont démocratisées et acquérir une orchidée ou commencer une collection n'a rien de très onéreux, et devient un enrichissement hors du commun.

Ne vous laissez pas dissuader par tous ses préjugés, sachez les dissiper , réalisez votre rêve , entrez dans ce monde merveilleux en considérant chacune d'entre elles comme un cas particulier.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #zeste d'amour

Après une longue escale voici venu le temps de la reprise, je suis heureuse de vous retrouver .

je vais vous présenter un tableau récapitulatif des floraisons durant cette pause , et par la suite je développerai un peu plus lorsque se sera nécessaire.

Tandis que la période estivale bât son plein, que la canicule fait son petit bonhomme de chemin sans une goutte d'eau pour venir rafraîchir l’atmosphère étouffante, les orchidées poursuivent leur floraison sans se soucier du climat chaud qui règne ici en Occitanie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          Coelogine speciosa    

 

 

 

 

Dendroium hibiki qui a démarré sa floraison mi-juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Phalaenopsis hybride

 

les trois réunit en composition sur le rebord d'une fenêtre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               Epidendrum ciliare

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oncidium varicosum

En dehors des floraisons la plupart d'entre elles s'activent aux niveau des pousses, des racines, des feuilles, les jours longs très lumineux favorisent leur émission 

Ici les vanda étirent leurs racines et se multiplient à foison chaque racine égale un petit poumon elles auront des réserves .

 

 

 

 

 

le bout bien vert montre leur parfaite santé

pour ceux qui me suivent en région Vaunage et Gardoise vous pourrez me retrouver 

les 22 et 23 septembre à Tropic Plantes Caveirac pour des conseils de culture personnalisés 

A très vite   merci de votre fidélité

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog