Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La fleur de l'orchidée est sans conteste la partie la plus attrayante de la plante .

Sa structure semble très complexe,mais toutes répondent au même schéma de base .

 

 

Ce qui frappe d'abord c'est qu'elles ne sont pas radialement symétrique 

Les fleurs des orchidées sont des fleurs zygomorphes avec une symétrie bilatérale ce qui indique que le côté gauche et le côté droit sont identique .

mais cela implique aussi que la partie supérieure est différente de la partie inférieure. Elles ne peuvent être divisées qu'en deux parties égales et cela sur le plan vertical

 

Il est extrêmement rare de voir apparaître à la place d'une fleur normale une fleur radiale appelée pélorie .

Dans ce cas la fleur  pour des raisons x, abandonne sa symétrie latérale pour retrouver une symétrie radiale , on impute cela à trop de manipulations génétiques .

 

les deux pétales latéraux sont identiques au labelle 

l’anthèse  est la période pendant lequel la fleur est complètement ouverte et fonctionnelle . le début de l’anthèse est spectaculaire et peut être séquentielle

début de l’anthèse

 la résupination  le labelle de la majorité des orchidées est dirigé vers le bas, mais cette orientation n'intervient qu'à la suite d'un processus typiques des orchidées appelé résupination.

 lorsque la fleur est sous forme de bouton le labelle est en position haute, à l'épanouissement s'en suit une rotation du pédicelle de 180° plaçant le labelle en position normale basse ,  ventrale .

Tant de complexité et de performance appelle au grand respect et à l'admiration chaque floraison est une leçon de vie .

Merci de votre fidélité à très vite 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La croissance des orchidées 

La tige ou axe de croissance des orchidées subit diverses modifications et forge ainsi leur mode de croissance.

La tige  des orchidées monopodiales est de longueur variable et se développe indéfiniment . Les fleurs apparaissent latéralement à l'aisselle des feuilles .                                 

Phalaenopsis, vanda trudelia orchidées monopodiale 

Dendrobium nobile 

Orchidée sympodiale 

Orchidée sympodiale 

Les orchidées sympodiales ont une pousse qui croit horizontalement , dans ou à la surface du substrat.

Pendant le cycle végétatif , le rhizome se redresse et forme une tige érigée verticalement , la nouvelle pousse se développe alors à partir de la base de l'ancienne pousse constituant peu à peu une sympode résultant des cycles végétatifs successifs .

les fleurs des orchidées naissent à l'apex de la tige ( sommet ) , soit latéralement le long ou à la bas de la tige , ou bien sur le rhizome  

Sobralia fimbrita

Les pseudobulbes revêtent des formes diverses suivant l'espèce , ronds ovales cylindriques 

                                            merci de votre fidélité

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Vouloir comprende c'est avoir fait la moitié du chemin
Apprivoiser les termes botaniques

En pénétrant au plus près des orchidées , on se trouve parfois confronté à des termes spécifiques qui ne sont pas dans notre langage courant , quelques uns d'entre eux utilisés  pour les décrire peuvent nous paraître difficile .

 

quelques éclaircissements seront peut -être nécessaire pour en parler plus librement et faire en sorte de les apprivoiser 

Le système racinaire : on parle souvent de racines pubescentes , qui s'explique par le fait que celles -ci soient recouverte

d'un duvet de poils fins et courts.

le velamen : tissu blanchâtre  sorte de voile qui entoure les racines, formé de cellules mortes qui telle une éponge a la capacité de stocker rapidement l'humidité et les éléments nutritifs.

Seules les cellules terminales sont vivantes et leur couleur verte atteste de la présence de la chlorophylle dans les racines .

La plante accroît ainsi ses capacités de photosynthèse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

racines adventives : qui prennent naissance sur les tiges soit aux nœuds ou entre les nœuds de façon inhabituelle exemple :

 

racines aériennes : désigne toute racine poussant à l'air libre , et ne manifestant aucun désir de s'implanter dans le substrat .

Ceci pour répondre à cette question souvent récurrente en atelier de rempotage 

Faut il enfermer dans le pot toutes les racines ? laissons leur une certaine liberté de mouvement . 

 

 

spectacle pour le moins merveilleux , difficile de s'en lasser , je vous retrouve très vite .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Labelorchidee
Il y a toujours un coin de ciel bleu à prendre dans sa vie

Avec sa floraison de longue durée 5 à 6 semaines le paphiopedilum s'inscrit comme le  roi des ambiances feutrées tamisées  ses "pantoufles veloutées "  joliment colorées se contentent  de moyenne luminosité 

Un étendard ( sépale dorsal ) lie de vin  largement ouvert légèrement strié de rayures plus foncées le met particulièrement en valeur , ses pétales unis descendant vers le bas, le labelle  trilobé avec des lobes latéraux recourbés vers l’intérieur , le feuillage tessellé   le classe instinctivement parmi les paphiopedilum de serre tempérée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a pris place en compagnie d'une broméliacée pour un mariage heureux

Le substrat maintenu humide , la température oscillant entre 18° et 22° de quoi en faire une plante idéale d'appartement à noter que les salles de bains leur conviennent bien.

 

Longue vie à ce nouveau venu qui me gratifie pour sa première floraison de 3 hampes florales

Longue vie à ce nouveau venu qui me gratifie pour sa première floraison de 3 hampes florales

Bulles de bonheur : Paphiopedilum hybride

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Qu'il est doux de flâner dans les allées du jardin à l'heure où les plantes se préparent a affronter les rigueurs de l'hiver, les feuilles  avant de tomber à terre se parent d'une belle dorure comme pour en atténuer le choc . Dans quelques jours elles joncheront les parterres donnant au jardin une autre dimension

 Les plantes d'arrière saison  s'interposent à ce cycle naturel , et les accoutumées des mois frileux s'installent pour faire valoir leur droit à la reconnaissance du moment.

Je vous invite à prendre un instant pour flâner dans le Jardin en Vaunage 

Implanté à " l'imprévu " dans un endroit totalement insolite  ses lampions d'un bleu profond illuminent ce coin de jardin une passiflore c'est jointe à lui des promesses pour l'été prochain.

Autre lanterne celle du dipladenia qui n'a pas encore envie de me priver de ses boutons floraux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j'eusse bien aimé rabattre un peu ce polygala mirtyfolia que je conduit sur tige et qui a pris une belle envergure , mais sa floraison est en discontinue depuis mai 

presque tous les rosiers se mettent en dormance hors mi Louis de Funés

Pour garder de la couleur quelques indestructibles ont pris place 

 

    

 

La grisaille peut venir nous aurons de quoi la rendre moins désagréable , et la promesse du retour des beaux jours s'inscrit déjà

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Labelorchidée

D'une manière comme d'une autre arpenter les allées d'un salon d'orchidées ne peut se terminer que de la façon suivante .

Juste là devant vous se trouve la petite merveille qui fait bondir votre cœur un peu plus vite et si elle requiert les conditions souhaitables , le pas a franchir est l'étape suivante .: l'adoption.

Les conditions climatiques dont la plante est originaire est un des points principal dont il faut se préoccuper pour s'assurer que l'on pourra lui offrir une " équivalence " 

Le genre Masdevallia sont généralement des orchidées de serre tempérée / froide  ce qui veut dire que pendant la période estivale la plante ne résistera pas à des températures avoisinant les 40°.

Parmi les 500 espèces  poussant en Amérique centrale et du Sud à des altitudes comprises entre 1400 et 4000 mètres ,4 à 5 seulement se rencontrent plus bas et  sont de serre tempérée / chaude   masdevallia floribunda en fait partie.

On les considère comme le joyaux du monde des orchidées , ce sont des plantes compactes  formant  rapidement des petites touffes nettes d'où émergent des fleurs portées par un court pétiole   aux allures étranges et très variables , munies d'un fer de lance ou " longue queue " d'où leur surnom d' orchidée cerf-volant.

Originaires des forêts nuageuses et humides où la lumière est très tamisée , en culture ils se  contenteront d'être installées sous un ombrage ou un endroit de moyenne luminosité ,un feuillage  qui vient à jaunir indique une trop forte luminosité.

en résumé

Masdevallia floribunda se rencontre en Amérique centrale et aux Caraïbes ses fleurs légères, jaune  crème parsemés de petits points rouges sont ravissantes

Il aura besoin d'un climat tempéré chaud

d'une luminosité moyenne

pas de période de repos 

floraison été / automne

adulte sa taille ne dépassera pas 15cm

 

 

 

 

 

 

 

L'avenir appartient aux audacieux longue vie à ce masdevallia merci de votre fidélité    

Voir les commentaires

Publié le par daphnie

Revenons un instant sur l'exposition d'Orchidées véritable concentré de merveilles  , la magie entre en nous comme une vague déferlante emportant au passage soucis et autres petits et grands tracas , pour juste nous laisser juste le plaisir d'admirer ce que la nature fait de mieux .

   Conviendrez vous avec moi de la tendance au parme   ?

 

 

 

Qu'il s'agisse de Phalaenopsis ou de

 cattleya les teintes semble s'harmoniser

 

 

 

 

j'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à feuilleter ce livre d'images je suis heureuse de pouvoir le partager avec vous , merci de votre fidélité à très vite .

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie

Le genre oncidium dénombre une grande diversité avec près de 400 espèces Oncidium varicosum est une plante de talle modeste aux fleurs brillamment colorées.

Cette espèce brésilienne comporte des pétales et sépales étroits légèrement zébrés de brun-rouge discrets par la taille, mais ne passant pas inaperçu du fait de leur chatoyant coloris .

Son grand labelle hypertrophié d'un jaune vif qui s'évase en  forme de grand  jupon , virevolte avec grâce  au moindre souffle du vent ce qui lui a valu en Anglais le nom de   "danseuses "

   

Les branches secondaires portent une pluie de petites fleurs, des pseudobulbes ovoïdes plats apparaissent après la floraisons,  et devenus matures donneront les hampes suivantes .

 la floraison précédente de celui-ci était en octobre 2017  date à laquelle vous retrouverez sa présentation dans " Labelorchidée "

Je rappelle ses besoins de grande luminosité et un repos après la floraison ,en maintenant le substrat humide par brumisation.  La reprise d'arrosage et fertilisation seulement au départ de la nouvelle pousse.

A très vite merci  à venir la suite de la visite de l'exposition  d'orchidées à  l’Abbaye de Fontfoide merci  de votre fidélité 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #invitexpo : Rêve d'Orchidées

Ce weekend  se déroulait à l ' Abbaye de Fontfroide le douzième  millésime  du festival des orchidées avec pas moins de 25 exposants.

Un endroit chargé de mystère pour accueillir les belles parmi les belles les voûtes en pierres s' accordent à merveille délivrant une impression de plénitude absolue , on se laisse facilement envahir par cette douce quiétude .

Je vous entraîne avec moi dans ce lieu empreint de délicieuses beautés .

  Bien qu'il y est une grande diversité il semble que la couleur dominante soit curieusement  liée au  mauve 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les cattleya sont très présents et rivalisent de beautés

La finesse des aerangis et leur long éperon

Phalaenopsis botanique

magnifiquement épanouie 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cattleya maxima 

A très vite pour la suite de la visite mreci de votre fidélité

Voir les commentaires

Publié le par jacqueline Dauphin
Publié dans : #Labelorchidée

Les vanda hybrides que les horticulteurs produisent sans faillir depuis des lustres sont sans aucun doute les orchidées à la fois les plus prisées , et les plus délaissées par les amateurs.

Le regard posé en plein cœur , le dialogue peut s'installer 

Les approcher , les regarder, les admirer, mais généralement ne pas oser les adopter par crainte de ne pas savoir s'en occuper . Ces plantes émerveillantes chargées de mystères , considérées comme sublimes parmi les sublimes, inspirent plus que le respect .

 Leur culture  nécessite une exposition fortement lumineuse, une hygrométrie importante , une bonne ventilation , une fertilisation régulière.

 prise de vue avec deux éclairage différent

Une baie vitrée exposée plein sud habillée d'un voilage sera parfaite 

Un bain  une fois par semaine de plusieurs heures dans un grand récipient  ( seau 10 h à 12 h ) dans une eau de préférence de pluie; sinon ajoutez quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre blanc.

les brumisations régulières , si possible journalières, eau dans laquelle on rajoute un peu d'engrais , dilué il apportera régulièrement les éléments nécessaires à sa croissance. feuilles et racines seront bien brumisées . protégez les boutons floraux

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

si la plante ne peut pas être suspendue , placez la dans un contenant en verre pour permettre une bonne photosynthèse , les brumisations quotidiennes assureront une bonne humidité .

 

 ici placé sur un lit de gravillons .

 

 

 

 

 

 

 

Pour éviter de casser vos racines positionnez la plante au dessus du vase et d'un mouvement de rotation faites tourner la plante les racines viendront se positionner seules dans le vase.

 

 

 

 

 

 

 

Aérez la pièce 1/4 d'heure une fois par jour , pour  les températures celles  de nos appartements conviennent.

Les hampes peuvent être coupées après floraison la suivante apparaîtra au niveau des feuilles supérieures.

  Toutes ces précisions semblent indiquer que le tabou de plante difficile n'a pas lieu d'être , et que l'on peut balayer nos hésitations et profiter pleinement de leur longue floraison.

J'espère vous avoir donné l'envie de sauter le pas , à très vite.

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog