Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées,leur culture,les fleurs en général, cactées,tropicales

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

L'entretien comprend le nettoyage des feuilles, le tuteurage.

La lumière est un facteur véritable pour l'épanouissement de notre orchidée .

Dépoussiérez de temps à autres 1 fois par mois les feuilles dessus et dessous à l'aide d'un chiffon doux humecté, une éponge réservée à cet effet, ou d'un disque démaquillant.

Employez pour cela de l'eau de pluie ou une eau douce, débarrassée ainsi des impuretés de l'air et d'éventuelles traces de calcaire les feuilles reprendront un bel aspect et absorberont avec d'autant plus d'aisance un maximum de lumière énergie indispensable à leur photosynthèse.

Vous pouvez profitez de ce toilettage pour en faire un soin préventif

Ajoutez : 2/3 d'alcool ménager à votre eau pour dissuader d'éventuels parasites

ou un mélange de bière alcoolisée et eau à part égale , ( insectifuge préventif )

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Le tuteurage peut s’avérer très utile notamment pour certaines orchidées qui ont des hampes florales très fournies en fleurons et donc lourdes .

Les cymbidium en sont le parfait exemple. Il est recommandé de mettre en place le tuteur dés le démarrage des hampes en laissant la partie supérieure de la hampe libre pour qu'elle garde son air naturel.

Ne serrez pas trop fort les hampes sur le tuteur le lien doit pouvoir coulisser et s'ajuster au fur et à mesure que la hampe grandi .

 

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Que choisir ? une fin tuteur en bambou est suffisant il sera plus facile à introduire dans le support de culture sans abimer les racines et pour l'esthétique restera discret.

Savoir soigner une orchidée:  l'entretien

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Les orchidées fleurissent souvent de longs mois à l'exemple des phalaenopsis leur support de culture ne leur apporte pas une nourriture suffisament substancielle, il faudra donc  veiller à faire des apports d'engrais, pour cela plusieurs options.

Adoptez celle qui convient le mieux à votre rythme de vie.

Fixez vous une date 1 fois par mois exp 1er, 15,  ou 30 du mois ainsi vous serez assurée de ne pas oublier. ceci est valable pour toutes les orchidées qui n'ont pas besoin de période de repos comme les vanda ou phalaenopsis.

N'apportez jamais de l'engrais sur un compost sec prenez le temps de le mouiller auparavant afin de ne pas endommager les racines

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Si vous optez pour l'apport d'engrais par pulvérisations  quotidiennes sur l'ensemble de la plante , bien entendu hormis les fleurs , pensez a bien pulvériser le dessous des feuilles, la solution doit atteindre (les stomates ) petites glandes invisibles composées de cellules qui servent aux différents échanges de la plante ) sous l'effet de la brumisation celles ci s'ouvriront et permettront à la plante d'absorber la  dose d'engrais qui devra être trés diluée afin de ne pas causer de brulures .

Divisez par 5 la dose d'engrais inscrite sur le flacon.

Respecter bien les périodes de repos en tenant bien compte des exigences de chaque espèce

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Le choix des fertilisants est primordial il doit couvrir les besoins de la plante en totalité et se dispenser au bon moment.

Lisez attentivement les étiquettes

Pour ma part étant située en Languedoc donc soumise à des températures estivales hautes et parfois de longue durée j'utilise de juin à août un engrais  " plantes vertes " équilibré en NPK 10.10.10 , contenant également des oligoéléments, ainsi les nouvelles pousses , feuilles pseudo bulbes, cannes, auront un précieux soutien.

   POUR RAPPEL N pour azote , P pour phosphore,  K pour potassium

Puis en automne fin septembre ou début octobre si les températures restent chaudes,  je reprend un engrais orchidée de type 20.20.20

Assurez vous dans la composition de votre engrais de la présence d' oligoéléments ils sont indispensables et jouent un rôle déterminant dans les échanges au sein de la plante.

Notez la présence de MG magnésium,  CA calcium S Souffre.

Respectez bien les périodes de repos de votre orchidée la floraison n'en sera que plus belle et ne donnez jamais une dose de fertilisant à une orchidée en détresse vous devrez en premier lieu en déterminer la cause.

Savoir soigner une orchidée: la fertilisation
Savoir soigner une orchidée: la fertilisation

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Les orchidées ont l'habitude de vivre en se contentant de prélever et d'absorber l'humidité de l'air .

Arrosez les avec parcimonie et adaptez l'arrosage aux besoins de chaque espèce, à la température et à l'hygrométrie de la piéce où elles sont installées. La fréquence est variable.

Observez à travers la paroi transparente de votre pot , s'il y a de la condensation c'est que l'humidité est suffisante . Si vous avez un doute enfoncez un doigt dans le compost il vous éclairera sur la conduite à tenir.  Vous pouvez également le soupeser un pot leger contient un compost sec

Si votre doute persistait attendez encore un jour ou deux  les orchidées sont résistantes, elles meurent bien plus souvent d'un excés d'eau que de soif.

Adoptez la méthode qui vous convient le mieux, bains ou arrosage par dessus le pot dans un cas comme dans l'autre laissez  au compost le temps de bien s'imbiber , ensuite celui de bien s'essorer avant de le reposer dans son endroit, l'eau ne doit pas stagner sous le pot, les racines pourriraient rapidement.

Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Les orchidées épiphytes à racines nues comme par exp: les vanda, les ascocenda  sont parfois déposées dans un grand vase transparent. 

Remplissez le  d'eau 1 fois par semaine en prenant soin 1/ 2 de rajouter quelques gouttes d'engrais.

Laissez aux racines le temps de bien s'hydrater (12h) si possible,  ensuite  videz le et répéter l'opération régulièrement .

Vaprisez quotidienement les orchidées cultivées sur support de liège vous pouvez ajouter à l'eau quelques gouttes d'engrais

Zigopetalum   psichopsis oncidium papillo

Zigopetalum psichopsis oncidium papillo

Les orchidées comme les zigopetalum ou l'oncidium papillo appelé aussi psychopsis n'apprécient pas que leur support de culture , le coeur de la plante, ou les jeunes pousses soit mouillé ..

Ne les arrosez donc jamais sur le dessus mais déposez leur pot sur lit de billes d'arglie toujours mouillé , l'humidité remontera par capillarité.

Le bon choix : eau de pluie ? eau du robinet ? eau douce en bouteille?

L'Eau de pluie a inconstestablement  la primeur mais il n'est pas toujours facile d'en disposer à volonté surtout si l'on a une collection devenue importante .

 L'Eau du robinet est  tout à fait convenable, laissez reposer un moment avant de l'utiliser,  parfois très calcaire il faudra ajouter alors quelques gouttes de jus de citron .

 l'Eau douce en bouteille si l'on  ne possède que quelques orchidées peut s'envisager, Volvic pour son taux de PH

Si vous possédez un aquarium vous pouvez utiiliser l'eau, riche en oligoéléments elle se révélera être une nourriture non négligable .

Savoir  soigner une orchidée : l'arrosage

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
 Savoir : réussir l'installation de son orchidée

Trouvez le meilleur endroit sera la priorité, les orchidées en général ont besoin de beaucoup de lumière mais craignent les rayons direct du soleil .

En appartement l'idéal est de les placer à moins de 1 mètre d'une fenêtre voilée pour filtrer les rayons du soleil et exposée à l'ouest ou au sud .

Renseignez vous sur ses orignes et à quelle classification elle appartient, vous obtiendrez ainsi des éléments nécessaire pour la conduite à tenir et vous pourrez la classer dans un de ces trois types .

Froid, Tempéré, Chaud

 

froid exp dendrobium nobile   tempéré exp laeila   chaud exp vanda

froid exp dendrobium nobile tempéré exp laeila chaud exp vanda

Températures idéales           Ecart de température

minimales           maximales          jour/ nuit

Froid                              

0° à 8°                   24°                   8 à 12°   

Tempéré

10 à 12°                28°                     4 à 8°

Chaud  

14°                        35°                     3 à 4°   

Les écarts de températures jour nuit sont trés bénéfiques 

Surveillez le taux d'humidité ambiant l'idéal est d'obtenir 50 à 60% ce qui parfois est difficile, vous pouvez y rémédier en placant tout atour des plantes, des récipients remplis d'eau qui en s'évaporant contriburont à créer une ambiance sub tropicale .

Pulvérisez régulirement les racines et les feuilles pour parfaire  l'admosphère de ce micro climat 

Regroupez les orchidées ou si vous avez d'autres plantes rapprochez les leur feuillage en produisant une exudation naturelle contribuera au bien être de tout ce petit monde végétal.

Les orchidées s'adaptent parfaitement à nos intérieur et des températures entre 20° et 22° leur convient bien.              

 Savoir : réussir l'installation de son orchidée

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Présence & Partage

Fêtons ensemble ce jour qui célébre mes 7 ans de blog ce qui signifie 7 ans de fidélité merci à vous pour m'avoir suivie et soutenue par vos commentaires et vos visites et pour que cette journée prenne un air joyeux et festif rien de tel qu'une profusion de fleurs .

Je vous retrouve très vite ............. promis

Jour anniversaire
Jour anniversaire
Les orchidées sont inscrites dans une passion sans cesse grandissante et j'aime la partager avec vous
Les orchidées sont inscrites dans une passion sans cesse grandissante et j'aime la partager avec vous

Les orchidées sont inscrites dans une passion sans cesse grandissante et j'aime la partager avec vous

mais vous avez aussi pu partager ma liaison étroite avec les fleurs en général et je vous entraîne régulièrement au jardin en VAUNAGE
mais vous avez aussi pu partager ma liaison étroite avec les fleurs en général et je vous entraîne régulièrement au jardin en VAUNAGE

mais vous avez aussi pu partager ma liaison étroite avec les fleurs en général et je vous entraîne régulièrement au jardin en VAUNAGE

Jour anniversaire
Jour anniversaire
Jour anniversaire
Jour anniversaire
je tiens à vous redire toute ma gratitude pour tous ces échanges
je tiens à vous redire toute ma gratitude pour tous ces échanges

je tiens à vous redire toute ma gratitude pour tous ces échanges

Jour anniversaire

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir :  transporter et accueillir une orchidée

On vient juste d'acquérir son trophée " Orchidée " le transport doit se passer en douceur, la prise en charge est toujours un moment délicat que l'on doit bien conduire .

Les points clés de la réussite :

Le voyage

Bannissez les chocs thermiques qu'ils soient chauds ou froids, ils sont en général la première cause de la chute des boutons floraux.

En Eté faites la voyager dans le coffre bien calée elle sera ainsi à l'abri des rayons de soleil

En Hiver si votre plante n'est pas vendu sous protection munissez vous d'un film plastique à bulle et emmaillotez la .

L'accueil

 donnez lui de bonnes conditions afin de limiter le stress occasioné par le changement d'environnement  et pour ce faire .

Placez là à la lumière.

Bannissez les courant d'air .

Evitez de la déplacer tant qu'elle est en fleur.

Ne la rempotez pas même si son contenant vous semble étroit et que les racines débordent , à moins que vous ne l'ayez acquise en plante défleurie ce que font régulèrement les orchidophiles avertis les ressources du compost risque fort d'être alors épuisées.

Vaporisez le dessus du substrat, les racines et les feuilles en protégant fleurs et boutons à l'aide de votre main disponible , remettez au lendemain l'arrosage.

Savoir :  transporter et accueillir une orchidée

Oubliez les idées reçues les orchidées ne sont pas difficiles à cultiver, il suffit juste de respecter leur mode de vie .
Alors osez sauter le pas lancez vous dans cette merveilleuse aventure qui vous conduira vers de fabuleuses découvertes.

Savoir :  transporter et accueillir une orchidée

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture
Savoir   :  choisir une orchidée

De nombreux points de vente proposent des orchidées, les sollicitations ne manquent pas .

Producteurs,  Expositions, Fleuristes, Jardinerie, Grandes Surfaces et par Correspondance,

Quelqu'en soit la provenance, hors mis par correspondance à moins de bien connaitre l'interlocuteur et de lui faire confiance , voici quelques points essentiels à vérifier avant de se lancer dans l'aventure .

En tout premier lieu  le regard est attiré par les formes ou les couleurs, mais avant de laisser parler son coeur  il est préférable d'écouter la raison et pour cela

 

Savoir   :  choisir une orchidée

Assurez-vous que le feuillage est dur, d'un vert brillant et sans tache . Un feuillage mou, flasque et pendant indique que la plante est en souffrance. Seul un professionnel pourra en déterminer la cause.

Vérifiez l'absence de parasites sous les feuilles , dans le coeur de la plante, entre les pétales et sépales des fleurons ainsi qu'au dos et entre les racines.
Leur présence se manifeste par des petits amas duveteux de couleur blanche appelé cochenille. exercez votre oeil  sur les pétalesl latéraux du phalaenopsis (photo) vous pourez les découvrir.

Feuilles, fleurs, et racines ne doivent présenter ni  taches, ni nécroses, ni décolorations.

Accordez un regard attentif aux racines bon nombre d'orchidées sont cultivées en pot plastique transparent, il vous sera facile de vérifier si la  couleur est gris clair à vert vif et , si les racines sont bien gonflées. A contrario des racines brunatres marron flétries indiquent que la santé de la plante laisse à désirer.

Choisissez de préférence une plante adulte et en fleur à moins d'être un orchidophile averti

Choisissez de préférence une plante adulte et en fleur à moins d'être un orchidophile averti

Noubliez pas avant de quittez les lieux de votre achat de bien faire protegez votre plante les fleurons déjà épanouis et ceux qui ne le sont pas encore sont sensibles aux changement environemental cette simple précaution vous garantira la reussite florale des jours  à venir .

VOUS SOUHAITE UNE BONNE REUSSITE

VOUS SOUHAITE UNE BONNE REUSSITE

Voir les commentaires

Publié le par Jacqueline Dauphin

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #zeste d'amour

Campée sur des cannes bien solides, un feuillage vert foncé, dur, rigide puis dès les premières chaleurs l'apparition d' un thyrse blanc crème porteur de taches plus foncées.

En quelques jours on peut assister à une évolution bouleversante .

Cette grappe pendante qui grossit de jour en jour laisse au final une trentaine de boutons floraux sinon plus difficile de les comptabiliser , s’entrouvrir et puis se dilater jusqu'à l'explosion pour donner la vision d'une pure merveille dont il faudra vitre profiter car ce tableau floral ne sera disponible qu'une dizaine de jours à moins de l'avoir immortaliser .

L'instant du partage :

Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum
Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum
Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum
Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum
Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum
Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum

Dehors à l'ombre en été avec arrosages copieux tout les 3 jours et engrais une fois sur deux il faut préciser que les températures avoisinent les 35°.

.Je le rentre en serre en octobre lorsque les températures le matin sont entre 10° et 15° je lui laisse profiter des pluies de l'automne car ensuite il passera au régime sec jusqu'au printemps juste quelques brumisations.

je pense que ce régime lui convient bien puisqu'il refleurit régulièrement en juillet/ août

Grappe thyrsoïde dorée : Dendrobium Thyrsiflorum

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #zeste d'amour

Le genre Epidendrum est sans cesse remis en question par les taxinomistes qui ne cessent de modifier ce genre très complexe.

Son étymologie vient du grec epi " sur " et dendron " arbre " pour ces raisons il regroupait autrefois tous les épiphytes. Linné en répertoria 14 aujourd'hui ils avoisinent les 1000 et surement d'autres à venir.

Celui-ci après une longue absence en floraison et une reprise l'an dernier signe un début de contrat fidélité avec sa floraison actuelle.

Orchifidélité : Epidendrum ciliare

Pas facile à photographier la tige s'étant turbinée dans la spathe . Le voici donc tel quel.

Orchifidélité : Epidendrum ciliare
Orchifidélité : Epidendrum ciliare

Originaire de Guyane, Antilles, Mexique, Brésil les manuels le disent facile de culture je pense que pour obtenir une floraison il faut avant tout bien respecter sa période de repos en hiver sans presque d'arrosage .

Orchifidélité : Epidendrum ciliare
Orchifidélité : Epidendrum ciliare

Je dirai de lui qu'il est robuste, que ses floraisons restent aléatoires cependant pleines de finesse ne serais- ce que par sa forme et son labelle frangé, que son parfum est très agréable et que ces raisons sont suffisantes pour l’accueillir dans une collection.

Orchifidélité : Epidendrum ciliare

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog