Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées,leur culture,les fleurs en général, cactées,tropicales

Articles avec #orchidees: genre -generalites & culture catégorie

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

      

Fleurons  aux graphismes délirants , pur délices en éclat de soie sur sépales et pétales graciles tout en dégradé raffiné , comme autant de bouquets colorés harmonieux où parfum et couleurs s'amalgament pour mieux nous séduisent

                                                                    livre d'images J. Broche

PSA0012

                                     Odontoglossum cordatum 

 PSA001f.jpg

                                         Odontoglossum  esterel

 PSA001d-copie-1.jpg

 PSA0041

 toujours plein de charme et de dégradé qui nous entraînent de surprises en surprises pour un nouvel émerveillement

PSA00a4.jpg

PSA00d4.jpg La palette de Cèzanne aurait elle pu faire mieux  ? pas si sur !

difficile à dire chaque point posé avec autant de déicatesse est unique et  c'est ce qui rend nos orchidées si précieuses.

 PSA0062.jpg

 

  Généralités & culture      P1010144-copie-1

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

    Généralités & culture :

les   paphiopedilum tranlienianum 09 Paphiopedilum

Présentation :

Ce genre fut établit en 1886 par Ernest Pfitzer principalement axé sur des espèces asiatiques caractérisées par la forme particulière de leur labelle en forme de  pantoufle , de sabot, d'où le nom de "sabot de Vénus "

Le nom du genre vient de Paphia, nom chypriote donné à Aphrodite, déesse de l'amour , assimilée à Vénus, et du grec pedilom " pantoufle " . On en dénombre environ 65 espèces

On les classe souvent parmi les genres les plus intéressants, les horticulteurs dès le XVIII siècle ont produit de nombreux hybrides jouant à l'infini de la diversité de leurs formes souvent  étranges et de leur couleurs surprenantes, ils portaient alors le nom de Cypripedium.

Habitat biotope:

Ils vivent dans les zones très humides à l'ombre des arbres ou des grandes plantes à une altitude entre 500 et 2200 mètres.

On les rencontre en Inde, Malaisie, Sud Est de l'Asie, Sud Ouest de la Chine, Indonésie, Nouvelle Guinée et Philippines.

Classification:

En raison de leur grande différence d'altitude suivant les espèces ils seront classés en :

Tempérés chauds, tempérés, tempérés froids il est donc important de connaître leur provenance d'origine pour mener à bien leur culture

Support de culture :

Un substrat de fine granulométrie composé d'écorce de pin de sphaigne de billes d'argile le mélange doit être léger bien aéré et humide.

Période de repos :

Aucune

Période de floraison :

Très variable selon les espèces et les hybrides

Durée de floraison :

Elle peut durer 2 mois voir plus

Parfumé :

  Rarement , Paphiopedilum malipoense dégage un parfum acidulé, Paphiopedilum delenatii et Pahiopedilum emersonii sont discrétement parfumés.

Température :

Diverse suivant l'altitude d'origine

                                                   tempérée chaude       jour 18 à 27° _ nuit 16 à 21°

                                                  tempérée                   jour 18 à 25° _ nuit 13 à 16°

                                                  tempérée fraîche        jour 15 à 20° _ nuit 10 à 15°

Un écart de température de quelques degré est toujours nécessaire

Luminosité :

Ils se contentent d'une faible luminosité en milieu naturel se sont des orchidées de sous-bois.

Arrosage :

Réguliers et abondants en période de végétation , plus espacés lorsque les nouvelles pousses sont développées, tout en veillant à maintenir un compost humide , ne pas mouiller le coeur des feuilles ni les boutons floraux .

Humidité :

Une hygrométrie entre 50 et 60% est nécessaire accompagnée d'une bonne ventilation.

Fertilisation :

Un engrais foliaire équilibré et faiblement dosé est recommandé afin de protéger leurs racines qui sont très sensibles.

Un apport de coquilles d'oeufs broyées et déposées sur le compost leur sera salutaire.

Rempotage :

En raison des arrosages fréquents le compost se délite plus rapidement prévoir un rempotage tous les deux ans .

Multiplication :

Par division de touffes lors des rempotages

Précautions :

Les paphiopedilum sont sensibles à la pourriture au niveau du collet ( point de jonction ente la base des feuilles et les racines ) dès l'apparition de taches brunâtres tamponner avec de la poudre de cannelle qui est un excellent antifongique.

P1010143

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

                                Portrait de Famille les Paphiopedilum : Livre d'images J.Broche

                                                                 PSA0020.jpg

PAPHIOPEDILIUM charlesworthii

Paphiopedilum charlesworthii

Je fus découvert en 1893 par R Moore  officier britanique basé à Fort Steadman sur les rives du lac Inle, je poussais sur une roche calcaire. Je suis une espèce unique qui ne peut être confondue avec aucune autre.

PAPHIOPEDILIUM micranthum

Paphiopedilum micranthum

Peu de fleur ont reçu un nom plus inapproprié que le mien , car ma fleur est énorme par apport à la taille de ma plante une erreur de description à la base sans doute , peu importe sachez que ma floraison intervient de février à juin.

PAPHIOPEDILIUM sukhakulii

Paphipedilum sukhakulii

Nommé sukhakulii en hommage à Prasong Sukhakul pépiniériste thaï

Paphiopedilum malipoense

Paphiopedilum malipoense

J'évoque de par mon nom ma provenance préfecture de Malipo, Wenshan, Yunnan, Chine

PAPHIOPEDILIUM maudiae

Paphiopedillum maudiae

PAPHIOPEDILIUM henryanum

Paphiopedilum henryanum

 Je suis originaire du Sud- ouest de la Chine non loin de la province du Yunnan et le nord du Vietnam.

Ma période de floraison commence en général fin novembre pour se terminer fin avril

PAPHIOPEDILIUM vinicolor

 Paphiopedilum vinicolor

PSA0032.jpg

Paphiopedilum wiston churchil

J'apprécie les ambiances douillettes des appartement.

Petit florilège de " Sabots de Vénus " non identifier que je laisse à votre découverte

PSA004c.jpg PSA0006-1.jpg

PSA0035.jpg

 PSA0026.jpg PSA0027.jpg

P1010220

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

 

 

                        Portrait  de famille les Paphiopedilum : live d'images J.Broche  ( v 1 )  

  PSA000b-1.jpg

                                                                                              Paphiopedilum delenatii

PSA0001-1

 

 

 

 

 

 

 

 

Je fus découvert par un officier de l'armée française au Vietnam ( Tonkin ) vers 1913 . Nommé delenatii en l'honneur de Monsieur Delenat directeur du jardin botanique de Saint-Germain-en-Lez ( France ) à qui les premiers plants furent envoyés .

Je fleurit généralement de novembre à juin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PSA001b

                                                                           Paphiopedilum rolfei

                                                          Paphiopedilum bellatulum x rotshschildianum

PSA0002-1

               Paphiopedilum rotshschildianum originaires des Philippines

PSA002d

                                                                    Paphiopedilum niveum

Nommé niveumen en référence à la couleur blanc neige de  ma fleur, on me rencontre entre la Malaisie et la Thaïlande , ma période de floraison va d'avril à juillet, mais je peux aussi fleurir à n'importe quel moment de l'année.

PSA002f

PSA002e

                                                              Paphiopedilum bellatulum

Je fus importé pour la première fois en Europe en 1888 , nommé bellatulum en référence à la beauté de ma fleur.

PAPHIOPEDILIUM ARMENIACUM

                                                Paphiopedilum armeniacum

Avant de terminer ce premier volet petit florilège de "Sabots de vènus " non identifiés et que je soumet à votre identification l'échange est le plus sûr chemin pour progresser !

PSA000a-1.jpg          PSA001c.jpg

PSA001d.jpg

PSA001e.jpg  PSA002b.jpg

PSA002a.jpg

 P1010220

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

                                                                Livre d'images J.Broche

recherche du genre Daphnie

 

PSA00e6.jpg
 

 

Les Dryadella sont des orchidées naines que l'on rencontre  en Amérique centrale et Amérique du sud Au Guatémala et au Brésil dans des sphères de hautes altitudes où règne une très forte humidité avec des températures fraîches voir froides toute l'année.

PSA00e7.jpg

Dryadella edwallii

PSA00e9.jpg

Dryadelle zebrina espèce rare originaire du Brésil sa petite taille ne séduit que les fervents adeptes.

Ses hampes sont courtes ses fleurs dressées ou légèrement étalées ses sépales sont ponctués de points violacés sa culture exige un peu d'expérience.

PSA00ea

Sa particularité ses sépales ont un prolongement effilé que l'on observe également chez certains Masdevallia

PSA00eb.jpg

 Il faut bien leur reconnaître un caractère charmeur , curieux, presque comme si ils nous lançaient une invitation à l'adoption.

PSA00ec.jpg

Certaines espèces poussent sur ou entre les rochers ( lithophytes ) leurs floraisons est abondantes , leur pédoncules sont souvent très courts au point que les fleurs peuvent parfois restées enfouies sous le feuillage.

Si vous décidez d'adopter un Dryadella offrez lui:

 un espace très humide , 

 frais 10° à 13° la nuit _ 20° à 24° le jour ,

à l'abri des rayons direct du soleil 

Des arrosages réguliers plus ralentis en hiver sans pour autant laisser se dessécher le compost 

 vaporisation quotidienne

 apportez lui un engrais tous les 15 jours .

 

 

Excellente réussite , bonne culture

P1010143-copie-3

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Livre d'images J.Broche

Recherche du genre : DaphniePSA00d9.jpg

Insolites miniatures suscitant la curiosité et l'admiration les Lepenthes sont des objets de convoitise pour collectionneurs en quête de rareté et d'insolite.

PSA00da  

 PSA00de

Lepanthes helicocephale

PSA00dc.jpg

 

PSA00de-copie-1.jpg

Lepenthes norea        

PSA00df.jpg

PSA00e1.jpg

PSA00e2

Lepenthes astrophora

Ici la hampe de la fleur prend naissance au milieu de la feuille , est porteuse de plusieurs inflorescences.

PSA00e4.jpg

PSA00e5.jpg

Lepenthes astrophora

Ces miniatures poussent le plus souvent discrètement  dans la mousse humide des régions montagneuses Amérique centrale et des Andes. Elles se rencontrent généralement à des altitudes entre 1300 et 1500 mètres, c'est dire que leur besoin en culture nécessite une forte hygrométrie et des températures relativement basses.

Leur culture est identique à celle des Pleurathallis .

Généralités & culture

P1010143-copie-3

 

 

 

 

Un zeste d'étonnement chaque matin contribue à finaliser le bouquet du bonheur à très vite

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Généralités & culture

 

Les PSA00d7 Dracula

 

 

 

 

Présentation :

Les Dracula sont des plantes assez petites   aux feuilles en touffe, aux fleurs triangulaires se terminant par de longues pointes retombant en lanières.

Très populaires au XIX siècle auprès des producteurs, elles passent  dans l'oubli ensuite sans doute à cause de leurs exigences culturales ( atmosphère fraîche très humide ).

De retour dans les années 1990 avec de nouvelles espèces arrivées de Colombie et d'Equateur, l'évolution des moyens de culture notamment en matière de ventilation leur a permis de reprendre une place de choix .

Biotope Habitât :

Costa Rica, Pérou, Colombie, Equateur ,Bolivie, Vénézuela.

Classification:

Orchidées de serre tempérée à froide

Support de culture:

En panier pour permettre aux hampes de retomber latéralement hors du substrat, ou sur plaque.

Période de repos :

Aucune

Période de floraison :

Variable suivant les espèces, printemps, été, automne

Durée de floraison:

3 à 4 semaines

Parfumé:

souvent désagréable

Température:

A cultiver en serre froide ou tempèrée, jour 15° à 20° , nuit 8° à 14°

En serre tempérée les Dracula seront placés dans la partie basse de la serre

Luminosité :

Peu de lumière cependant les placer 3 à 4 semaines en situation plus lumineuse induira la mise en place des hampes florales

Arrosage :

Régulier un jour sur deux

Humidité :

Un taux d'hygrométrie d'au moins 80% est nécessaire

Fertilisation:

Tous les 15 jours

Multiplication:

Les Dracula sont dépourvus de pseudobulbes la multiplication se fera par division de touffe

Résumé :

Les Dracula ne sont pas particulièrement difficile à cultiver,  la réussite tient surtout au maintient d'une forte hygrométrie et de basses températures.

P1010143-copie-3

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Livre d'image J . Broche

Recherche du genre: Daphnie

PSA00ed.jpg

 Le genre Dracula comporte environ 200 espèces réparties au Costa Rica, Pérou, Colombie ,Equateur, Bolivie, Vénézuela

Tout comme les Carpates ce genre tire son nom du latin Dracula " petit dragon " en référence à l'apparence toute particulière de la forme de ces fleurs.

PSA00c8.jpg

PSA00c9.jpg

PSA00cb.jpg

Dans la structure florale certains y verront des singes miniatures qui vous dévisagent, d'autres parleront de masques énigmatiques.

PSA00cd.jpg

Certains Dracula dont l'inflorescence repose sur le sol imite un champignon en développant des structures semblables aux lamelles, allant jusqu'à en dégager l'odeur, attirant ainsi des petites mouches qui viennent y pondre , les larves éclosent sans pouvoir se développer, mais effectuerons à cette occasion la politisation.

PSA00cf.jpg

PSA00d4.jpg

Dracula mopsus

PSA00d2.jpg

On observe chez les Dracula une fusion de certains sépales ou de l'ensemble.

 

PSA00d7.jpg

Dracula gigantea

PSA00d8.jpg

Dracula bella compte parmi les espèces aux fleurs les plus spectaculaires.

A venir fiche Généralités & Culture

En 1858 Lindey disait " les orchidées revêtent autant de costume q'un acteur"

P1010143-copie-3

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

 

Généralités & Culture  

 

Les PSA009e Pleurothallis

Présentation :

Le groupe des Pleurothallidées se compose pour l'essentiel de toutes petites fleurs extraordinaires qui attirent les collectionneurs orchidophiles épris de rareté.

Le genre constitué environ de 200 espèces fut établit par Robert Brown en 1813

Biotope :

On les rencontres en Amérique centrale et Amérique du sud, du Mexique à l'Argentine, avec une très forte densité dans les Andes.

Classification:

 Orchidées de serre tempérée à froide  

Support de culture:

En pot avec un substrat d'écorce fine, ou monté sur écorce de liège

Période de repos :

Aucune

Période de floraison :

Elle peut intervenir à n'importe quel moment de l'année

Durée :

Les fleurs se succèdent pendant de longs mois

Parfumé :

non

Luminosité :

Importante

Arrosage :

Régulier maintenir le compost ou le support en permanence humide

Humidité :

Forte hygrométrie

Fertilisation :

L'apport d'engrais devra être régulier un arrosage sur trois, pour le support de liège ajouter quelques gouttes d'engrais à l'eau de vaporisation.

Multiplication :

Elle se fait par division de touffes , à noter que les hybridations ont rarement été tentées.

Résumé :

Ces plantes ne supportent pas la sécheresse leur culture est difficile en région méditerranéenne où le vent et le soleil dessèche l'atmosphère, il faut donc avoir un bon équipement pour les accueillir, et maintenir en permanence une forte hygrométrie.

P1010143-copie-4 

 

 

 

 

Une passion se vit au jour le jour,se partage comme un geste d'amour à très vite !

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

PSA0083Images J.Broche

On pense qu'il existe neuf cent espèces de Pleurothallis réparties en Amérique centrale, et Amérique du sud, du Mexique à l'Argentine avec une forte densité dans les Andes. Le genre fut établit par Robert Brown en 1813.

PSA00af

PSA009e

Pour certaines d'entre elles à courtes tiges les fleurs s'installent sur la surface de la feuille et ressemble à un petit animal, d'autres lâchent une explosion de fleurs minuscules à la jonction de la feuille.

PSA00b0

D'autres encore produisent des tiges feuillues et de fines hampes comme des fils portant plusieurs fleurs miniatures comme Pleurothallis grobyi.

Pleuro grobyi

Les floraisons sont abondantes et peuvent se succéder pendant des mois.

PSA00ae

PSA00ad

PSA00ab

PSA00a9

PSA0098

PSA00a1

Nous retrouverons les Pleurothalis dans Généralités & culture fiche résumé.

P1010143

 

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog