Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

memoires de jardin

Publié le par daphnie
Publié dans : #Mémoires de jardin

 

lavatère                               lilas                           scille                                    iris hollande, germanica
               géranium sanguin   sceau de Salomon    ribes            bulbine             pélargonium

 

 

 

 

 

 

 

 

 azalée              rose                     oxalis                                bletilla                    giroflée

 

 

bourrache, ciste Alan Fradd, sauge jamensis,    oeillet de chine ,   ail christophii          

Lavatera maritima

 

Un régal pour les yeux, un feuillage duveteux gris-vert cendré, des fleurs en coupe d'un blanc rosé , rehaussées d'un cœur magenta largement veiné, d'où émergent des étamines fusionnées proéminentes .

 

     Le lilas

Syringua vulgaris

  Petite légende

"Effarouchée par le Dieu Pan, dieu des forêts , une jolie nymphe Syrinx (Syringa ) fut prise de panique et pour lui échapper alla se jeter dans le Landon. pour la sauver  ainsi que sa vertu ses sœurs des eaux la transformèrent en roseau. Pan redevint raisonnable , prit quelques tiges de la plante et se confectionna une flûte ....de Pan. Le nom de la nymphe fut donné à un arbuste à fleurs printanières et parfumées . Il s'agit du lilas appelé "Syringa " par les botanistes nom de celui de la jolie nymphe qui signifie flûte en grec. Depuis ces temps anciens enfants et pâtres se servent du bois creux du lilas pour confectionner des flûtes.

Une bien jolie légende qui au printemps prochain me donnera un autre regard sur mon lilas .

 

 

scille du Pérou

oncosterma peruviana stapa

 

 

 

Une tête bien remplie, ou bien pensée éblouissante, un concentré d'étoiles bleues ponctuées d'étamines blanches.

 

 

 L'Iris de Hollande un des premier à se montrer , il est majestueux groupé en massif , mais tout aussi élégant en bordure. Je n'ai pas réussi garder les diverses couleurs du début de la plantation, et je le déplore.

iris germanica

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’iris est la fleur la plus prisée des peintres.  Beau élégant , empreint d'une délicatesse toute enveloppée de robustesse.

Le charme des iris se porte souvent sur la ligne duveteuse raffinée qui orne  les pétales externes.

Cette  année plusieurs ont manqués à l'appel , espèront qu'il ne s'agit que d'une pause.

Un pélargonium sans doute hybridé aux couleurs vivifiantes persiste et signe d'une année sur l'autre.

Bonne lecture, merci de votre fidélité à très vite   Daphnie

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Mémoires de jardin

Symbolisant le printemps  dans une fanfare de couleurs aussi intenses qu'éclatantes les primevères  sont des fleurs que j'affectionne . Leur tons unis  ou bicolores, leur feuillage gaufré formant une rosette d'où émergent de nombreuses fleurs qui se renouvellent si on prend le temps de les supprimer au fur et à mesure de leur fanaison les placent dans l'escarcelle du plaisir renouvelé. 

Les bulbeuses sont là au fil des ans il est nécessaire de remettre des nouveaux bulbes en terre, certaines variétés tendent à disparaître.

 

 

Poussé par la soif, Narcisse surprit son reflet dans l'eau d'une source et en tomba amoureux ; il se laissa mourir de langueur; la fleur qui poussa à cet endroit après sa mort porte son nom.

MOURIR pour n'avoir jamais pu recueillir l'image de sa beauté.

donne le sens "narcissique" aux personnes qui "s'admirent "  Ces bulbeuses pourtant peu exigeantes refleurissent fidèlement chaque année

Investi d'une solide  couleur jaune lumineux , bien installé contre la terrasse depuis 40 ans , il se moque complétement du temps qui passe , il subit sans s'en offusquer des tailles sévères , et continue sa vie tranquille pépère.. j'ai nommé le forsythia . 

La cymbalaire des murailles

Cette rampante absolument craquante ne demande rien à personne .Elle s'installe dans le plus petit interstice , se resème un peu à tout vent , elle est tellement mignonne que je la tolère sur les marches de mes escaliers ..

Les     "éventuels "     ça ne fait pas très propre ne m’atteignent pas du tout.

je lui accorde le droit d'en interpeller certains.                        

 

Le sedum palmeri ou  orpin de palmer. 

La grâce revisitée dans une adorable potée, se couvre de petites fleurs jaunes intense qui s'épanouissent tels de minuscules petits soleils étoilés, garnis de longues étamines contenant les grains de pollen qui les rendent très mellifères.

Des petits fraisiers sauvages totalement réfractaires à la production , se contentent  juste de fleurir.

 

 

L'arbre de Jade crassula ovata

 

                                                            devenu immense et lourd, bascule à la moindre occasion. elle symbolise la chance , et la prospérité.

l'iphéion uniflorum ici petite  fleur délicate en version blanche , que l'on nomme l'étoile des incas.

Prochainement nous entreront dans le mois d'Avril 2021

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog