Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

les orchidees de daphnie de a - a - z

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Nous avons une ère étendue de distribution sur toute l' Amérique centrale et l' Amérique du sud, avec un nombre important en Colombie, au Pérou, et au Vénézuela .

Les températures dans lesquelles nous évoluons en milieu naturel vont être fonction de la situation géographique, de l'altitude et de la diversité des microclimats auxquels nous sommes soumis.

Nous sommes des orchidées accommodantes en culture.

La lumière est un facteur essentiel de la réussite, la couleur et la texture de nos feuilles sont des signes indicateurs :
                     vert foncé, légerement molles  =  pas assez de lumiére
                     vert clair texture coriace  =  vous pouvez esperer une belle floraison

Image Daphnie

Nous sommes presque tous des plantes de serre tempérée
( hiver : 18 à 20° le jour et 12 à 15° la nuit ; été :  18 à 25°le jour et 15 à18° la nuit )

Pendant la saison estivale nous avons eu au jardin des températures qui ont atteint les 34° pendant une courte période ( une dixaine de jours ) , d'un naturel résistant nous avons fait face à cette difficulté sans préjudice notable.

Nos floraisons varient suivant les espèces ,  printemps, été , automne pour une durée de 3 à 4 semaines environ .
La période de floraison sera une indication pour le rempotage éventuel.
Exemple : si ma floraison est printanière prévoir un rempotage si necessaire à l'automne
.
Cattleya hybride Jeanne à floraison printanière

Les secrets du bien-être :

 • Réduire l'arrosage à la fin de la croissance de mes nouvelles pousses . Ce repos évite une croissance excessive du feuillage au détriment des fleurs. 

 • Ne pas hésiter à ouvrir délicatement la spathe pour aider mon bouton floral à sortir.

 • Ne pas oublier que mon besoin de lumière intense à des limites , en milieu naturel je bénéficie de 12heures jour 12heures nuit si cette équivalence n'est pas respectée, je peux oublier de fleurir....... non mais !.

 • Songez donc à me protéger des lumières nocturnes, telles que néons lampadaires et autres .

• Je laisse à votre imagination créative le soin de me confectionner " un bonnet de nuit " je suis certaine que vos doigts de fées feront des merveilles.



Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Brassavola nodosa x Cattleya bowringiana

Je suis un hybride entre Brassavola et Cattleya, aux floraisons très généreuses avec des fleurs de 8 centimètres .

Je suis parfumée le soir ça c'est mon côté " Nodosa ",  je fleurit généralement en fin d'année c'est la raison pour laquelle je suis en principe présente pour les fêtes, et j'illumine vos intérieurs dans lesquels je me plais bien à condition de recevoir une bonne luminosité.

Je suis appréciée car mes fleurs ont une exellente tenue.

Mon labelle est souvent tacheté de points parme ou violets parfois orangés, plus ou moins importants en fonction des hybridations   ( suivant l'inspiration du peintre )  qui dépose avec délicatesse et précision les notes finales et uniques destinées à chaque fleuron.

Image Daphnie


























                                                   Me voici en version orangée pas mal ! à votre avis ?



























Les secrets de mon bien- être : 

Une bonne luminosité, un apport d'engrais  régulier, au moins une fois par mois du printemps à l'automne , puis régime joker ( quelques brumisations pour éviter le dessechement ) jusqu'à l'apparition des spathes qui annoncent ma future floraison.
Reprendre alors doucement l'arrosage .

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z


Brassia Caudata x gireondiana 

Mes origines : l'Amérique centrale , du sud , les Caraïbes, et de par mon côté Brassia caudata , le Mexique, Cuba, la Guyane, la Floride. Je suis une des plus anciennes orchidées Américaine connue  ( 1789 ) .

On m'appelle souvent " l'orchidée araignée " il faut dire que je cultive avec un malin plaisir de par la forme de mes pétales et sépales longs et très effilés, la ressemblance avec ce petit animal à huits pattes.

Si mes coloris manquent un peu d'éclat, mon parfum intense, qui s'exale aux heures les plus chaudes de la journée fait de moi une plante très convenable dans les collections, d'autant que je peux refleurir plusieurs fois par an .

Certains trouvent mes formes inquiétantes, bizares et d'autres sont fascinés et les trouvent superbes.

Je vis en milieu naturel dans les forêts tropicales humides sur les arbres moussus, du niveau de la mer jusqu'à 1800 mètres d'altitude, et je profite des pluies abondantes l'été, plus espacées ensuite.

J'ai une croissance assez rapide mes pseudo-bulbes aplatis , à la base desquels naissent mes inflorescences  qui
interviennent indifférent au printemps,  à l'été, ou à l'automne sont surmontés de une, deux ou trois feuilles fines .

Image Daphnie                                       provenance Joël Jacq  Vergèze  2008



Les secrets de mon bien-être :

Une serre tempérée à chaude 18 - 22° avec, luminosité  et humidité moyenne.
Je n'aime pas être trop dérangée un rempotage tous les 2 à 3 ans suffira, et seulement si je n'ai plus de place
.Un arrosage régulier tout au long de l'année, sauf lorsque mes nouveaux pseudo-bulbes sont arrivés à maturité, alors je préfère m'accorder "une diète " allez on dira d'un mois  ! !  juste quelques vaporisations histoire d'éviter le flétrissement de mes pseudo-bulbes .
Je considère qu'il est important de prendre soin de mon aspect. 
                                                                            
Brassia hybride


                                                                        Brassada mivada



Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Brassada mivada
Brassia brachiata x ada auriantaca

Mes origines:  Amérique latine par le côté Brassia, et de la Colombie au Venézuela par le côté Ada.

Je suis une plante vigoureuse et florifère, mes fleurs d'un orange lumineux tachetées de brun sont un élégant compromis entre la forme des fleurs du Brassia et de l'Ada.

Ma floraison intervient entre janvier et  mai ..........août et novembre

Image Daphnie

mes exigences :

Une ambiance tempérée, une luminosité moyenne, un séjour au jardin de mi- mai à septembre m'est tout à fait profitable, si le séjour au jardin est impossible alors mettez moi au repos , en évitant de trop mouiller mon substrat.


Arrivée à Orchidium- Vaunage en 2006  en provenance de M. Vacherot  (déjà 3 ans )
 je me sens parfaitement bien, je viens de passer l'étè au jardin et je prends mes quartiers d'hiver en serre .
je vous donne rendez-vous en 2010.   Soyez là ! ! !

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
synonyme : Limodorum striatum,Bletilla hyacinthina, Epidendrum tuberosum, Coelogyne elegantula


Je suis une orchidée terrestre de 20 à 60 centimètres de hauteur, à pseudo-bulbes souterrains arrondis.

Mes feuilles vertes lancéolées  souples et plissées, se développent sur une tige érigée.

Mes fleurs en clochettes le plus souvent roses apparaissent sur des grappes dressèes
 de 10 à 20 centimètres de haut. J'existe aussi en variété alba.

En hiver je disparait complétement pour ressurgir au printemps suivant.

Je suis rustique, j'accepte des températures de -7° au delà un paillage est nécessaire.

En Chine : mes rhizomes séchés et réduits en poudre, sont incorporés dans de l'huile de sésame pour soulager les brûlures, les abcès et les hémorroïdes. En décoction les rhizomes stoppent les saignements du nez.

Au Japon : ma séve donne une colle utilisée dans les arts traditionnels.

Mes préférences:
 
j'aime être cultivée dans un sol bien drainé humifère, enrichi de feuilles mortes,en situation ensoleillée le matin, pitié   évitez le plein soleil de l'après-midi.  
Je m'adapte à tous types de sol.


Image Daphnie
Une cohabitation blanc et rose

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Les orchidées de Daphnie de A - à - Z
Je suis une "Africaine" monopodiale étroitement apparentés aux Vanda asiatiques.
Originaire de Madagascar et des Comores, vivant en milieu naturel entre 400 et 600 mètres.
Je fus dédié à R. Scott qui m'introduisit en Angleterre.
Je suis classée de par ma taille parmi les orchidées miniatures.

 Je suis la plante idéale ,appréciée des collectionneurs qui trouvent  toujours une petite place pour moi.
De culture facile peu encombrante plutôt grêle avec des feuilles cylindriques.

Image Daphnie Angraecum scottianun



Mes fleurs 1 à 2 par inflorescence exhalent la nuit un délicieux parfum.
Mon éperon généralement beaucoup plus long que ma fleur étonne toujours de par sa longeur  entre 12 et 15 centimètres




Mes exigences :

Une ambiance tempérée, une bonne ventilation, une forte humidité, en milieu naturel je suis apte a supporter le plein soleil, mais je peux aussi fleurir parfaitement sans trop de lumière.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6

Articles récents

Hébergé par Overblog