Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Articles avec #generalites & cultures catégorie

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

                                                                              Généralités & Culture

Les Brassavola-nodosa-xbrasoocattleya-strar-ruby.JPG Brassavola

Le genre comporte une quinzaine d'espèces tropicales, avec des inflorescences se caractérisant par des fleurs au labelle retourné.

Habitât :

La distribution géographique de ces orchidées se situe principalement en Amérique Centrale, Brésil, Argentine, en forêts tropicales jusqu'à 1800 mètres d'altitudes dans des zones très éclairées.

Classification:

Tempérée , chaude

Support de culture :

Billes d'argiles et écorces de pin de moyenne granulométrie afin d'éviter les pourritures des racines.

Période de repos :

aucune

Période de floraison:

large  suivant les espèces, printemps, été, automne.

Durée :

4 à 5 semaines

Parfumé :

Un parfum délicat envahissant au fur et à mesure des heures nocturnes.

Température :

Pour les espèces chaudes : le jour 18° à 30° la nuit 16° à 25°

Pour les tempérées          : le jour 18° à 25° la nuit 13° à 16°

Luminosité:

Intense pour pouvoir fleurir, dans le Sud plus ombrée de Mars à octobre .

Arrosage :

En été le compost doit être maintenu humide , en hiver laisser sécher entre chaque arrosage tout en restant vigilant le feuillage ne doit pas  se plisser ( signe de souffrance )

Hygrométrie :

60% à 70% en veillant à respecter une bonne ventilation

Fertilisation :

Régulière au printemps, en été, et automne , un arrosage sur deux, un peu plus espacée en hiver

Rempotage :

Tous les 2 ans

Résumé :

Les Brassavola sont relativement faciles de culture si l'on respecte les paramètres cités ci- dessus.

     P1010143-copie-4      

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

                                                           Généralitès & Culture

 

Les  id--2-.JPG Angraecum

Le genre a été établi en 1804 par un botaniste français, le colonel Boris de Saint- Vincent et nommé en référence à un mot maltais utilisé par les indigènes angureck qui faisait aussi référence au Vanda et Aerides qui ont un port assez ressemblant à celui des Angreacum.

Ce genre comporte environ 200 espèces de toutes tailles, de la miniature jusqu'à celle de 1m 50

Les fleurs sont généralement blanches avec des variations tournant vers l'ivoire, le jaune l'orangé, ou le vert, un labelle très large et un éperon de longueur variable.

Habitât :

La plupart des espèces sont endémiques de Madagascar, on les rencontre également à l'Est de l'Affrique tropicale, aux Comores , dans les îles de la Réunion, où ils vivent entre 1000m dans la mousse des forêts humides et 2000 mètres sur des roches en plein soleil d'altitude.

Classification :

Chauds à tempérés

Support de culture :

Les petites espèces se contentent d'un support  composé de fine granulométrie  s'ils sont cultivés en pot on pourra rajouter un peu de sphaigne , et peuvent se plaire sur écorce de liège les espèces de plus grande envergure demandent un support avec une granulométrie plus grosse faite d'écorce de billes d'argile.

Période de repos :

Aucune

Période de floraison :

Diverse suivant les espèces , automne, hiver, printemps

Durée :

Remarquable 4 à 8 semaines

Parfumé :

Merveilleusement  dès la tombée de la nuit pour attiré le Xanthopan morgani praedicta son pollinisateur .

Température :

En dépit de leur divergence d'origine et d'altitude ils se cultivent en milieu tempéré

18° à 25° le jour 

 et 13° à 16° la nuit en respectant un écart  jour - nuit de 5° à 8°

Luminosité :

Forte pour les Angraecum dont les feuilles ressemblent aux vanda :  exp ( Angrecum eburneum ) Les Angraecum à fines feuilles  : exp Agraecum scottianum sont beaucoup moins, exigeants.

Arrosage :

Réguliers et abondants pendant la période de  végétation , un peu plus espacés ensuite .

Hygrométrie :

Entre 75% et 80%, en période de forte chaleur pulvériser quotidiennement.

Fertilisation :

Un apport d'engrais régulier un arrosage sur deux riche en phosphore et en potasse  dans les mois  qui précédent la floraison  ( 3 à 4  )

Rempotage :

La plupart des Angraecum détestent d'être  rempotés mais un rempotage tous les 2 ans s'impose.

Résumé :

Le genre est relativement facile à cultiver, les Angaecum eburneum émettent des nouvelles poussent à partir du pied profiter du rempotage pour les séparer du pied mère .

Lors des vaporisations  éviter que l'eau ne stagne au niveau du point d'attache des feuilles sur la tige qui sera le départ de la hampe de fleurs afin d'éviter l'avortement de celle-ci pour cause de pourriture.

P1010143-copie-4

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

                                                       Généralités & cultures

Les  Aerangis-Rhodosticta-2--2-.JPG  Aérangis

 

Le genre Aerangis s'inscrit dans la famille des Aerangidianae,  sous tribu des Vandeae et compte une soixantaine d'espèces.

Le nom est dérivé des mots grecs aêr, " air " et aggeion, vase probablement en rapport avec certaines espèces  ayant un très long éperon.

La taille et la teinte des fleurs varient avec une majorité de couleurs blanches, ivoires , ou roses. De formes étoilées prolongé par un gracieux éperon qui cache un nectar attirant les papillons de nuits principaux pollinisateurs.

Habitât :

Affrique Tropicale, Madagascar, une espèce au Sri-Lanka et 3 espèces aux Comores, principalement près des cours d'eau en région où les pluies sont régulières.

Classification :

Tempérés - chauds

Support de culture :

Très aéré avec un mèlange de billes d'argile de sphaigne et d'écorce de pin

Période de repos :

aucune

Période de floraison :

Principalement au printemps et en été

Durée :

5 à 6 semaines

Parfumé :

Très parfumés  dès la tombée de la nuit avec des parfums différents pour chaque espèce à l'exception de :

 Aérangis citrata, Aerangis pumila

Température :

Ce sont des tempérés - chauds  18° à 30° le jour _  15° à 25° la nuit

Luminosité :

Elle est différente selon les espèces ceux à feuilles minces craignent une forte luminosité, ceux à feuilles épaisses ont besoin d'une forte luminosité.

Arrosage :

régulier toute l'année en laissant à peine le pot s'alléger entre chaque arrosage.

Hygrométrie :

60% à 80% ils ont tendance à se déshydrater rapidement s'ils ne sont pas régulièrement vaporisés.

Fertilisation :

Équilibrée et régulière toute l'année les apports seront un peu plus éspacés de décembre à février.

Rempotage :

Tous les 2 ans dans des pots ou éventuellement des paniers , la culture sur plaque convient bien aux petites espèces, Aeragis lluteoalba, Aerangis fastuosa, Aerangis punctata.

Résumé : 

Les Aerangis sont des plantes faciles de culture, ils séduisent par leur parfum, la longueur de leur inflorescence mise en valeur surtout si on choisit de les cultiver sur plaque de liège , ou en panier.

 

 

P1010143-copie-4

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures
                                                                 Généralités & Culture  

Les   P1010079 Vandas

Les Vandas au sens large, sans doute les multiples hybrides artificiels que les horticulteurs produisent sans faillir depuis des lustres, figurent sans contexte aux nombres des orchidées les plus prisées par les amateurs.

Habitât : Le genre compte environ 70 espèces réparties dans toute l'Asie du Sud-Est, la Chine, la Birmanie, l'Himalaya, le Ceylan, les Philippines, la Malaisie, la Thaïlande, et le nord de l'Australie.

Classification : Malgré leur grande diversité d'origine ils s'adaptent facilement et on peut les cultiver en appartement ou en serre en situation chaude tempérée ou froide suivant leur biotope d'origine.

Période de repos : un léger ralentissement de croissance en hiver

Période de floraison : pas d'époque particulière et peuvent fleurir plusieurs fois par an.

Durée : Longue environ 2 mois

Parfumée : certaines espèces dispensent des éffluves délicates exemple ( Vanda tricolor )

Tepérature : différentes suivant les espèces

                   Vanda de serre tempérée froide

                   hiver : nuit : 5° ----- jour 10° à 12°

                   Eté :    nuit : 12° ---- jour 20° à 25°

                   Vanda de serre chaude

                   hiver :  nuit : 12° ne pas descendre en dessous

                   Été :     nuit : 20° à 25°  jour ne pas dépasser 35°

Luminosité : beaucoup de lumière

Arrosage :   régulier avec des vaporisations quotidiènnes.

Humidité :   forte hygrométrie jusqu'à 90% 95%

Fertilisation : 1 fois par semaine ou en vaporisation journalière l'engrais dans ce cas doit être dilué .

Rempotage : tous les 3 à 4 ans avec un soin particulier pour ne pas blesser les racines dans un milieux poreux et bien aéré.

Multiplication : soit en détachant les Keikis de la plante mère, ou en sectionnant la partie supérieure en gardans des racines et en veillant à ce que la partie inférieure ait encore des feuilles. Bien tuteurer pour assurer a stabilité de la plante.

Résumé : pur une culture réussie beaucoup de chaleur, de lumière, une grande hygrométrie, une bonne ventilation, un egrais régulier.

Test de succés : Les racines sont abondantes et souvent divisées, charnues, avec l'extrémité vert vif ou marron rouge.Les feuilles sont fermes au toucher et non flasques molles et pendantes.

 P1010143-copie-4

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

Les Odonto jaune  Odontoglossum & Alliés

 

 

 Le genre est connu depuis 1816 décrit par Alexander von Humboldt, Aimé Bomplan, et Karl Kunth, il est composé de plus de 200 espèces .

Très en vogue de 1880 à 1930 avec Odontoglossum crispum vendu en fleurs coupées sous le nom d'Alexandrae, il fut ensuite quelque peu délaissé pour être finalement remis à l'honneur par de nombreuses hybridations intergénériques.

 

Habitat:

Originaire Amérique centrale et du Sud, on les rencontres au Pérou à des altitudes variant entre 1700 et 3000 mètres dans des ambiances très humides.

Classification :

Froids à tempérés certains d'entre eux peuvent supporter de courtes périodes de gel

Support de culture:

Un substrat de fine granulométrie, composé d'écorces de pin, sphaigne,polystyrène, et bille d'argile au fond du pot pour assurer un bon drainage. 

Période de repos :

aucune pour les Odontoglossum venant Amérique centrale, ralentir l'arrosage pour ceux venant de la cordillère des Andes.

Période de floraison :

Echelonnée tout au long de l'année suivant les espèces.

Durée :

4 à 6 semaines éviter de laisser la plante en milieu chaud pour ne pas réduire cette durée.

Parfumé :

rarement certains hybrides légèrement.

Température :

froide 15° à 22° le jour ,7° à 14° la nuit un écart jour-nuit de 10° est préférable.

Luminosité :

Vive pour fleurir, en été si possible les placer à l'extérieur de juin à mi-octobre en situation mi-ombragée.

Arrosage :

Régulier, abondant, en veillant à ce que le substrat ne ce dessèche pas attention au "coup de soif " qui sont désastreux et

engendrent des feuillages en accordéon.

Humidité :

70% à 80% est necessaire pour une culture en intérieur placer des bacs remplis d'eau autour d'eux, en serre l'été bien ombrer,ventiler et arroser le sol.

Fertilisation :

1 dose d'engrais par mois est suffisante.

Rempotage :

tout les 2 ans celui-ci pourra faire l'objet d'une division.

Résumé :

Des plantes faciles à vivre les nouvelles hybridations intergénériques les rendent moins fragiles.

P1010143-copie-3

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

 

     Les P1010143-copie-4.JPG  Phalaenopsis

 

 Du grec Phalaena ( papillon  le phalène ) et opsis ressemblance

Le nom a été donné par Blume en 1825 cette variété compte une soixantaine d'espèces botaniques, et des milliers d'hybrides.

& Un Phalaenopsis est dit botanique lorsqu'il est trouvé dans son habitât naturel  la plupart d'entre eux sont parfumés.

& Un Phalaenopsis hybride primaire est issu du croisement de deux espèces botaniques. L'on trouve encore aujourd'hui quelques hybrides naturels.

La plupart proviennent pricipalement d'Indonésie,  Inde, des Philippines, Malaisie, et du nord de l'Australie.

Classification :

 tempéré     plus frais pour certains botaniques

Support de culture :

 multiple, compost spécial orchidées de granulométrie moyenne, hydroponie culture sur billes d'argiles ou sphaigne, dans ce cas prendre soin de la maintenir humide, la shaigne convient bien au démarrage des Keikis.  

Période de repos :                                   

 aucune

Période de floraison : 

 variable peut fleurir à n'importe quelle période de l'année.

Durée :                        

 longue de 2 à 4 mois voir plus

Parfumé: 

 principalement les botaniques

Température : 

 jour 18° à 25°   _      nuit 16° à 18° 

 les Phalaenopsis botaniques dit froids acceptent des températures  nocturne de 10° à 15°               

 parmi  eux:

 Phalaenopsis apendiculata,braceana,gibbosa,hainanensis,lobii ,parishii.                                    

Luminosité : 

 bonne, placé derrière un voilage pour les protéger des rayons de soleil direct responsables des brûlures sur les feuilles.                                    

Arrosage : 

 régulier tous les 8 à 10 jours.

Humidité : 

 relativement élevée 60% à 70% en culture appartement on peut augmenter l'humidité

 environnementale en plaçant des soucoupes remplies d'eau. 

Fertilisation :

 régulière un arrosage sur deux, si la plante est en bonne santé, si elle végète avant de donner de

 l'engrais chercher d'abord à connaître sa souffrance. et régler le problème, possibilité de présence de parasites,racines asphyxiées.   

Rempotage : 

 il se fait lorsque la plante devient trop grande par apport au pot, les Phalaenopsis ont tendance à

 libérer leurs racines,pour aller capter l'humidité ambiante, mais aiment être à l'étroit.

Multiplication :

 elle se fait avec les Keikis attendre que leurs racines aient au moins 10cm avant de les séparer de la

 plante mère .

Résumé : 

 facile de culture pour les Phalaenopsis hybrides, délicats pour les botaniques qui sont plus sensibles aux

 aux prédateurs et aux  maladies .

Il est possible de faire refleurir un Phalaenopsis en le plaçant dans un endroit à une température entre 13° et 15° pendant une quinzaine de jours, attention cependant à ne pas abuser de cette solution sous peine d'épuiser la plante.

Pour approfondir ces connaissances, en référence cliquez sur le lien suivant :    link

 

 

 

 

 

 
   

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4

Articles récents

Hébergé par Overblog