Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Si l'Orchidée m'était contée

                           Dans l'Intimité de l'Orchidée

 

Ces fleurs princières aux allures souvent majestueuses , possèdent tous les atouts pour susciter curiosités , étonnement , admiration, passion.

Cette grande famille du monde végétal excelle dans les mystères , et les stratégies sophistiquées .

 

" Par son tempérament, comme par ces meurs , l'orchidée est une   femme"  écrivait Jean Marie Pelt .

 

Elle sait depuis toujours l'importance de la parure, du maquillage, des effluves, des déguisements.  Elle perfectionne avec raffinement les symboliques autant que nécessaire pour attirer l'attention, provoquer la tentation, et s'assurer en toute bonne conscience de la réussite de sa fécondité.

 

En un mot c'est une  manipulatrice rusée , et c'est un défi de grande envergure que de vouloir saisir toutes les facettes de sa vie secrète et amoureuse.

Sa beauté évoque la noblesse, pour certaines la pureté, se plaçant en  quelque sorte en contradiction avec la sensualité qu'elle dégage. Elle est l'image et le témoignage de folles passions.

Ces filles de l'air sont parées de robes lumineuses, somptueuses aux palettes inattendues  et infinies,  parfois délicieusement parfumées,  crées par le plus grand des couturiers

                                " Maitre Apparat "

A la phase de " séduction pollinisation "  succède celle de la germination des graines,  qui passe obligatoirement par un contrat avec des champignons  saprophytes le plus fréquent étant le Rhizoctonia.

la plupart sont ainsi dépendantes au cours  de leur germination de leurs champignons symbiotiques.

Les graines de l'orchidée ne contiennent pas d'albumen " tissu nourricier " donc pas de réserve nutritive.

 

Présentes à peu près dans toutes les régions du globe , il semble que les chinois aient été les premiers a éprouver un attrait particulier, et a leur attribuer la première place parmi les plantes.

               Entre les orchidées et les hommes c'est depuis longtemps une histoire d'amour ces grandes enjôleuses se singularisent dans des palettes où toutes les couleurs sont représentées y compris le vert , le bleu toutefois y est très peu imagé , et le noir reste encore mythique. Quant à leurs parfums si certains nous sont perceptibles, d'autres ne le sont que pour les animaux.

Un grand nombre d'orchidées sont  pluriflores , parmi celles-ci on compte de nombreuses espèces exopollinisées , qui recourent à des vecteurs animaux pour se reproduire.

Lorsqu'un insecte se pose sur une fleur de cette espèce, il peut prélever une pollinie ou saupoudrer plus ou moins son corps de pollen, ensuite lorsqu'il se pose sur une autre fleur de la même espèce il dépose du pollen sur le stigmate.

C'est une pseudo exopollinisation = une autopollinisation que l'on rencontre chez les cattleya dont on cultive des clones issues de  la multiplication végétative.

 

 

 

 

 

merci de votre fidélité    Daphnie

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog