Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Généralités & Cultures

 

 

Un air de tristesse indéniable , pour un geste inapproprié .

Avant d'aborder le sujet dans son ensemble, toujours garder à l'esprit que " Les petits maux " des orchidées en première instance peuvent trouver des solutions simples et naturelles.

C'est seulement ensuite, et seulement si c'est nécessaire que l'on se tournera vers les produits spécifiques phytosanitaires bio

Tout au long de leur existence les orchidées vont être emmenées à subir des assauts de part et d'autre , que ce soit au niveau : des parasites

                            des prédateurs

                            des attaques bactériennes , mycosiques , virales

                            des carences , en phosphore, cuivre, azote , soit par manque ou par excès

                            des gestes maladroits

Elles n'auront d'autres choix que de nous prévenir ( pas encore en parole ) mais bien par des signaux qui vont se manifester au niveau du feuillage , des racines , et des fleurs .

Ces codes sont tous des SOS d'angoisse et de détresse.  La plante est en situation de stress , garde  cependant l'espoir que nous serons réactifs et interviendrons rapidement .  l'intérêt d'une attention minutieuse et régulière prend ici tout son sens , pour cela on va essayer de se placer dans les différentes situations à laquelle nous pourrions être confrontés.

Les parasites :

 

 

 

 

Les cochenilles

 

 

 les cochenilles farineuses sont des petits insectes blancs mobiles, couverts d'un enduit cireux que l'on trouve sur la face inférieure ( dos ) au bord, à l'aisselle des feuilles , entre les pétales et sépales à la jointure du pédoncule , sur les hampes au départ des bourgeons , glissées dans les attaches ( liens ) surtout s'il s'agit de pinces .

On remarque la présence d'une substance collante poisseuse qui n'est autre que le miellat qu'elles secrètent

Moyens de lutte : pulvérisation d'un mélange de savon noir liquide et d'alcool ménager  ce traitement est à renouveler 3 fois à 15 jours d'intervalles pour éradiquer la population suivante tapie sous forme de larves .

On peut mettre en place un traitement en préventif une fois par mois

3 cs de savon noir pour 1 l d'alcool ménager

Les cochenilles à carapaces sont des petits insectes bruns en forme de petits boucliers à peine plus gros qu'une tête d'épingle qui se placent sur les tiges ( cannes )  souvent dans les nervures , et sur les feuilles. tout autour d'eux la plante prend une coloration jaunâtre

à déloger à l"aide d'un bâtonnet plat style bâton de glace  ou plus simplement d'un coup d'ongle , et pulvériser ensuite avec la préparation savon noir alcool ménager .

Les araignées rouges  très difficile à mettre en évidence car minuscule , on observe des marbrures blanc jaunâtre sur le feuillage qui dénoncent leur présence .

elles s'installent généralement lorsque l'hygrométrie est insuffisante on veillera à l'augmenter , à bien vaporiser le feuillage .

 les prédateurs                                               Les otiorhynques

des encoches profondes au bord des feuilles doivent alerter l' ornithorynque se cache sous les pots et ses larves se nourrissent du feuillage ainsi que des racines.

Il n'y a guère d'autres moyens de lutte que de les dénicher la nuit de préférence  et s'en débarrasser . Il en est de même pour les limaces et les escargots , les déloger reste la méthode la plus efficace , on peut également placer des moules à tartelettes en aluminium garnies de tranches de concombre le contact des deux suscite une réaction chimique à laquelle ils sont sensibles très vite ils vont venir de préférence sur cet ajout de nourriture , la suite vous appartient .....

prochain volet  les attaques bactériennes ........

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog