Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

La fleur de l'orchidée est sans conteste la partie la plus attrayante de la plante .

Sa structure semble très complexe,mais toutes répondent au même schéma de base .

 

 

Ce qui frappe d'abord c'est qu'elles ne sont pas radialement symétrique 

Les fleurs des orchidées sont des fleurs zygomorphes avec une symétrie bilatérale ce qui indique que le côté gauche et le côté droit sont identique .

mais cela implique aussi que la partie supérieure est différente de la partie inférieure. Elles ne peuvent être divisées qu'en deux parties égales et cela sur le plan vertical

 

Il est extrêmement rare de voir apparaître à la place d'une fleur normale une fleur radiale appelée pélorie .

Dans ce cas la fleur  pour des raisons x, abandonne sa symétrie latérale pour retrouver une symétrie radiale , on impute cela à trop de manipulations génétiques .

 

les deux pétales latéraux sont identiques au labelle 

l’anthèse  est la période pendant lequel la fleur est complètement ouverte et fonctionnelle . le début de l’anthèse est spectaculaire et peut être séquentielle

début de l’anthèse

 la résupination  le labelle de la majorité des orchidées est dirigé vers le bas, mais cette orientation n'intervient qu'à la suite d'un processus typiques des orchidées appelé résupination.

 lorsque la fleur est sous forme de bouton le labelle est en position haute, à l'épanouissement s'en suit une rotation du pédicelle de 180° plaçant le labelle en position normale basse ,  ventrale .

Tant de complexité et de performance appelle au grand respect et à l'admiration chaque floraison est une leçon de vie .

Merci de votre fidélité à très vite 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog