Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #au fil du temps

Le mariage étonnant et heureux  des couleurs , des formes, des espèces invitées confère le  style très personnel du jardinier et reflète son âme .

Ceux qu'il considère comme ses trésors font l'objet de soins attentifs et de surveillance intense.

Le lis longiflorum Pink perfection à la couleur rose carmin offre avec son parfum ses  belles étamines 

Tout près de lui la variété hybride Longiflorum x oriental Triomphator joue les stars avec ses trompettes d'un blanc pur largement rayé de rouge vif , conjuguant leur parfum ce petit coin du jardin est rempli d’effluves puissantes et enivrantes à humer par petites touches 

 

 ce coin de jardin à l'ombre aux heures les plus chaudes reste très lumineux grâce à la présence des lis et de l’althéa conduit sur tige 

 

 

Voici un de mes trésors Céropegia sandersonii tout simplement parce que il suscite en moi une émotion qui s'inscrit dans l’émerveillement des richesses de la nature 

Tel un funambule contorsionniste les fleurs accrochées sur des tiges accrochées à des aériennes et graciles lsemblent avoir étés sculptées comme des lanternes japonaises.

  l'architecture complexe de la fleur n'est pas due au seul fait du hasard .

Le tube de la corolle renferme le nectar destiné à attirer les insectes 

La partie supérieure en forme de cornet protège les organes reproducteurs étamines et pistils

Dans un premier temps les cinq doigts de la corolle sont soudés , ce qui limite l’entrée vers le cœur de la fleur aux seuls insectes  pouvant assurer la pollinisation . Une fois la fleur fécondée la fleur a toute liberté pour s'épanouir.

Comble de l'élégance le bord du cornet se pare d'une rangée de petits fils blancs

Cette liane se rencontre sur la côte du Natal et jusqu'au Zululand en Afrique du Sud mais aussi au Mozambique .

                                     Linné l'avait décrite comme " la fontaine de cire "

Je la trouve tout simplement magique et je me réjouit de cette incroyable rencontre à très vite.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog