Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Orchidées: genre -généralités & culture

Ses incomparables séductrices usent de tous les subterfuges sans hésitations pour obtenir satisfaction de leur pollinisateur.

En mode  ivresse

 Les Stanopea  émettent un parfum extrêmement fort,  les insectes qui le visitent déclenchant son système odoriférant dés qu'ils posent leurs pattes sur les pétales.

 

 

 

Le parfum est si puissant qu'il les enivrent complémentent, ils se mettent à tituber , pour finir semi- inconscients, et glisser sur le labelle qui se présente en forme de toboggan.  

 

 

 

 

 

 

Pendant leur descente ils se couvrent de pollen , une fois remis de leur ivresse, en visitant la fleur suivante , ils délivreront leur précieux fardeau.

 

 

 

 

Dans le cas de figure moins agréable , certaines orchidées attirent les mouches par une odeur de forte putréfaction comme certains Bulbophyllum aux labelles rouges parsemés de tâches blanches ressemblant à s'y méprendre à de la viande recouverte d'asticots  , l'odeur allant avec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si certaines cherchent à attirer les mouches d'autres privilégient les insectes vivant en colonie .

Leurs fleurs regroupées en grappe dense se balancent au moindre souffle de vent , se bruissement émis est perçu par les insectes comme la présence d'un usurpateur des lieux , ils passent à l'attaque , ne trouveront pas d' adversaire, mais deviendront pollinisateur des orchidées.

    

En mode mimétisme

De nombreuses Orchidées se déguisent en fleur d'autres famille,  ainsi les Epidendrum radicans sont de la même couleur , et présentent des ombelles ressemblant à s'y méprendre aux Asclepias  curassavica qui vivent dans le même habitat  

 

Epidendrum radicans ne produit pas de nectar

 

 

La couleur des photos ici n'est pas probantes mais à l'état naturel celà fonctionne parfaitement .

 

 

 

 

Asclepias curassavica produit du nectar , visités par des papillons les monarques,  abusés par la ressemblance vont indifféremment sur l'une et l'autre .

 

 

Si ces mimétismes ne sont pas évidents pour l’œil humain , ils n'en restent pas moins efficaces pour les insectes. 

En Afrique du Sud il existe deux variétés de Disa ferruginea qui miment un iris dans sa forme rouge , et un asphodèle dans sa forme orange , les trois vivent ensemble et sont pollinisées par le même papillon .

L'orchidée est la seule à ne pas produire de nectar .

En mode récompense :

Les Maxillaria secrètent une sorte de résine que les insectes malaxent avec des brindilles pour fabriquer leur abris. 

Récompense non dénuée de danger la résine très collante englue les pattes des visiteurs , qui en se débattant touchent les pollinies et les emportent s'ils en ont encore la force, sur d'autres fleurs.

Les orchidées qui ont choisis de se faire polliniser par des oiseaux sont en général de couleurs vives, inodores , mais gorgées de nectar.

Dendrobium atroviolaceum est visité par des oiseaux mouches qui viennent y chercher le nectar 

En mode complexité

 

Stanhopea graveolens attire les moucherons qui sont happés par une petite araignée dissimulée dans le labelle de la fleur , et c'est le colibri qui en venant dévorer l'araignée pollinisera l'orchidée.

 

 

 

 

 

Les escargots visitent les  fleurs des Elleanthus sodiroi  (image du net ) souvent regroupées en forme de boule près du sol se délectant de la substance mucilagineuse qu'elles produisent

D'autres orchidées aux floraisons nocturnes sont pollinisées par des chauves-souris , des mulots.

 

Commenter cet article

Marithé 12/05/2018 16:34

Bonjour Daphnie
Des orchidées nocturnes pollinisées par des chauve-souris ou des mulots .Incroyable .
Des excellents reportages sur les orchidées et leur pollinisation .
Bises

Articles récents

Hébergé par Overblog