Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées en partage , leur mode de vie , leur culture , côté jardin les exotiques, tropicales, cactées etc

Publié le par daphnie
Publié dans : #Toi ma passion
                                             Les orchidées fleurs passion

Charmeuses, fascinantes, parfois désespérantes, ou frustrantes, mais au final procurant un plaisir infini , nous venons de pénétrer dans le " Monde étrange et merveilleux des orchidées ".

Un lien spécial va rapidement se créer entre elles et nous, nous devrons nous en occuper de façon régulière:

brumisations, arrosages, apport d'engrais ,lumière, aération, températures appropriées suivant les espèces , malgré toutes ces contraintes qui sont en soi une démarche gratifiante on va vite s’apercevoir que notre désir d'agrandir notre collection est bien là .

Avec le temps on devient plus audacieux l'expérience aidant on s'aventure vers de nouvelles découvertes et l'on savoure durant des heures ces  merveilles qui viennent agrandir l'espace orchidées.

En ouvrant la porte de ce monde étrange on est très étonné de se rendre compte qu'il n’est pas aussi difficile a aborder. Les orchidées somme toutes sont assez accommodantes.

Les premiers pas sont chargés d'émotion, l'apparition des petites pousses vertes, suivis de la formation des boutons, et enfin de leur épanouissement qui dure souvent des semaines nous entraîne au paroxysme du plaisir.

Cette sensation de bonheur suffit à expliquer les raisons qui nous ont pousser à la culture des orchidées. 

Les aerangis présentés ci-dessus ne sont pas les premières orchidées à adopter on attendra d'avoir une plus grande expérience .

Si je devais conseiller je parlerai d'orchidées plus courantes qui n'en sont pas moins nobles, mais plus faciles de cultures avec des exigences moindres.

Parmi les plus populaires les phalaenopsis , les cymbidium, les paphiopedilum, les cattleya , les cambria, les oncidium.

les phalaenopsis délicieuse espèce qu'elle soit presque virginale, mouchetée , tachetée aux teintes acidulées, rayées, reste l'orchidée de salon par excellence avec de longues floraisons .

 

 

 

 

En s'y prenant bien on peut faire en sorte que celles-ci s'échelonnent et avoir ainsi des floraisons tout au long de l'année...

 

 

 

 

Avec ces 46 espèces recensées  plus les hybrides il est tout à fait possible de se créer un monde rempli de couleur sous des formes très différentes.

Tout au long de la tige florale on notera la présence de petits renflements, les nœuds recouverts d'une minuscule feuille appelée bractée.

Lorsque les bourgeons floraux commencent à apparaître il est important de ne pas changer la position de la  plante par apport à sa source lumineuse.

Un tel changement risque de provoquer leur chute.

 

On pourra se permettre un changement seulement lorsque les bourgeons seront bien développés et que les premiers seront épanouis .

 

 

 

Après la floraison une fois la tige florale dénudée si elle dessèche on la coupera le plus près possible de son point d'attache, dans le cas contraire on peut stimuler la production de nouvelles tiges florales en éliminant la portion de tige qui portait des fleurs.

On supprime  le méristème apical qui maintient en dormance par ses sécrétions dans la tige  les bourgeons de croissance inférieurs.Cette coupe à pour but de provoquer un nouveau développement. Elle intervient  au- dessus du troisième bourgeon

Les deux premiers nœuds de la base de la tige portent rarement des bourgeons en dormance on les qualifient d'aveugles.

Le prochain volet des premiers pas dans le " Monde des orchidées" abordera les cymbidium

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog