Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Orchidium-Vaunage

Orchidium-Vaunage

Passion des Orchidées,leur culture,les fleurs en général, cactées,tropicales

Publié le par daphnie
Publié dans : #Graines de culture

  Pour effeuiller une marguerite même si la litanie  des " un peu , beaucoup  etc " n'est pas énoncée à haute voie il suffit de tirer sur les pétales en les extirpant de la corolle, qu'il y en ait 20  30 ou 40 ce sont tous des pétales.

Parler d'une orchidée et la décrire n'est pas toujours facile , d'autant que leurs apparences sont extrêmement variables et parfois très éloignées de notre imaginaire.  Et pourtant il faut se rendre à l'évidence elles sont bien inscrites dans cette grande famille qui compte plus de 30000 espèces .

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mieux comprendre on dira que la forme de la fleur est une belle trilogie

La fleur de l'orchidée est toujours composée de trois pétales et trois sépales dont la disposition est étrangement singulière .

Si l'on relie chacune des extrémités des sépales d'une part et des pétales d'autre part on obtient deux triangles inversés et superposés .

OK  je ne suis pas experte en tracé avec la souris il va falloir être indulgent

Une fois le tracé effectuer il suffit de poser les noms au bon endroit

Une fois le tracé effectuer il suffit de poser les noms au bon endroit

Savoir : déshabiller une orchidée

Plus facile ainsi de mémoriser les pièces florales qui constituent la structure de la fleur et d'en parler avec aisance .

les sépales se situent sur la partie la plus extérieure de la fleur, de taille variable ils peuvent parfois être plus important que les pétales. Le sépale dorsal se distingue souvent par une irrégularité de forme par apport aux sépales  latéraux.

 

Les pétales se situent en avant des sépales. le pétale central est très différent des deux autres , sa forme,ses coloris,sa taille,ainsi que son emplacement sous les organes reproducteurs ne sont pas l'effet du hasard appelé labelle il est  la pièce de cette structure florale la plus attractive rivalisant d'ingéniosité, entièrement conçu pour attirer les pollinisateurs  il est l'élément phare  l'élément majeur

On sait instinctivement que l'on est en face d'une orchidée même si l'on ne sait pas toujours dire pourquoi

mettre en évidence qu'il existe au centre de la fleur, au niveau du point d'attache des deux pétales latéraux , , une partie allongée dure qui se dirige vers l'avant que l'on appelle gynostème ou colonne c'est être en mesure de certifier que l'on est bien en présence d'une orchidée

Savoir : déshabiller une orchidée
Le paphiopedilum a modifié son labelle en forme de poche afin de retenir sans les blesser les insectes pollinisateurs

Le paphiopedilum a modifié son labelle en forme de poche afin de retenir sans les blesser les insectes pollinisateurs

Savoir : déshabiller une orchidée

Chez miltonia clowesii les pétales latéraux sont en pointe et le labelle prend une forme de violon

Savoir : déshabiller une orchidée
Savoir : déshabiller une orchidée
Avant de quitter la page un dernier petit regard sur l'infiment intime  photos J B bonne visite   Daphnie

Avant de quitter la page un dernier petit regard sur l'infiment intime photos J B bonne visite Daphnie

Savoir : déshabiller une orchidée

Commenter cet article

jeannine95 17/12/2016 12:30

Merci à toi pour ces belles définitions, et ces beaux spécimens. Bon week-end

Articles récents

Hébergé par Overblog